Carlos Sainz démontre pourquoi Ferrari est venu le chercher

Le directeur de McLaren, Andreas Seidl, juge que les performances affichées par Carlos Sainz en 2020 démontrent les raisons pour lesquelles l'Espagnol a été recruté par la Scuderia Ferrari en vue de 2021.

Carlos Sainz démontre pourquoi Ferrari est venu le chercher

Alors que l'annonce de son arrivée chez Ferrari avant même le début de la saison 2020 aurait pu avoir une influence négative sur ses performances avec McLaren, Carlos Sainz a selon Andreas Seidl très bien géré la période de transition que constitue sa dernière saison avec l'écurie britannique. L'Espagnol est actuellement septième du Championnat du monde pilotes après 14 des 17 manches prévues et a signé en Turquie la cinquième place après être parti 15e sur la grille.

"Une course comme [la Turquie] ne fait que confirmer la qualité de Carlos", a déclaré Seidl. "Nous savons des courses précédentes lors des dernières années qu'il aime ces conditions délicates, qu'il aime ces conditions humides ou mixtes, nous savons qu'il est performant dans ces conditions, et qu'il a le talent pour adopter la bonne approche en termes de risques."

Lire aussi :

"Et il réussit à garder la voiture sur le circuit tout en progressant en piste, et à faire en sorte que ses manœuvres soient décisives comme [dimanche]. Et c'est tout simplement un gros avantage. En plus, [cela aide] d'avoir un pilote qui travaille depuis quelque temps avec son ingénieur, et son équipe d'ingénierie, car dans des conditions comme [celles de la course], il y a beaucoup de communication entre le pilote et le muret des stands."

"Et on voit là également l'expérience de Carlos, car il est important de rester bref à la radio, d'être calme mais également clair concernant ce qui se passe en piste, afin de pouvoir corroborer cela avec les données que l'on voit sur le muret, et en fin de compte, cela leur permet de prendre les bonnes décisions au bon moment. C'est un super pilote. Ce n'est pas pour rien que Ferrari est venu le chercher pour l'an prochain."

Au sujet de la contribution de Sainz en dehors de la voiture, Seidl d'ajouter : "J'aime vraiment son approche également, la manière dont il compose avec la situation, avec nous, pleinement impliqué, très motivant pour l'équipe tout entière. Et c'est aussi la clé, je pense, des résultats que nous obtenons avec lui en ce moment. Donc j'ai vraiment hâte de disputer les trois dernières courses avec lui dans notre écurie, et ensuite avec un peu de chance nous le battrons l'an prochain !"

partages
commentaires

Voir aussi :

Technique : l'erreur qui a plombé les progrès de Red Bull
Article précédent

Technique : l'erreur qui a plombé les progrès de Red Bull

Article suivant

Les équipes F1 divisées au sujet des Grands Prix sur deux jours

Les équipes F1 divisées au sujet des Grands Prix sur deux jours
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021