Réactions
Formule 1 GP des Pays-Bas

Sainz : Ferrari n'avait que la sixième meilleure F1 à Zandvoort

Pour Carlos Sainz, la Scuderia Ferrari n'avait que la sixième meilleure voiture lors du Grand Prix des Pays-Bas de Formule 1 et il juge que sa cinquième position a été acquise au terme d'une de ses meilleures courses de la saison.

Carlos Sainz, Ferrari SF-23, Lewis Hamilton, Mercedes F1 W14

Carlos Sainz a pris la cinquième position du Grand Prix des Pays-Bas 2023 de Formule 1, une course marquée par des conditions climatiques changeantes qui ont parfois rendu la lecture de l'épreuve difficile.

Pour l'Espagnol, cette performance est particulièrement notable car il estime que Ferrari était "nulle part" en matière de rythme, et qu'il a fallu une exécution quasiment parfaite pour parvenir à tenir le top 5, notamment face à Lewis Hamilton et Lando Norris.

"Après avoir vu l'Alpine, je dirais plutôt que nous avions la sixième voiture la plus rapide ce week-end", a déclaré Sainz. "Je sais qu'à un moment donné, il semblait que nous pouvions même nous battre pour un podium, mais la réalité est que lorsque la course s'est décantée, quand vous prenez en compte notre rythme, nous n'étions nulle part."

"Mais nous avons réussi à faire une très bonne course, nous nous sommes battus avec des gens qui n'étaient pas dans notre rythme, pas dans notre course, qui luttaient avec des voitures beaucoup plus rapides que la nôtre. Nous devons donc être heureux et fiers de cette P5 bien exécutée. Il est évident que je ne suis pas satisfait des sensations avec la voiture et des difficultés rencontrées sur la piste aujourd'hui. C'est l'un de mes meilleurs résultats de la saison, c'est certain."

La bonne exécution est notamment passée par de bon choix stratégiques, domaine où l'écurie a souvent été critiquée ces dernières années. "Honnêtement, aujourd'hui, nous avons fait les bons choix, à l'exception du premier arrêt pour lequel nous aurions dû rentrer au stand au premier tour et nous sommes restés en piste un tour de plus. Pour le reste, nous avons tout réussi."

Carlos Sainz dans les stands lors du GP des Pays-Bas.

Carlos Sainz dans les stands lors du GP des Pays-Bas.

"Et même le rythme en début de course sur les intermédiaires neufs était vraiment bon, et quand la course est passée dans des conditions mixtes, j'ai été rapide, mais quand elle s'est calmée, nous n'avons tout simplement pas retrouvé notre rythme normal. Nous avons beaucoup attaqué, beaucoup défendu, nous nous sommes bien amusés, mais la réalité, c'est qu'une fois que la course s'est stabilisée, nous n'étions nulle part."

Frédéric Vasseur, le directeur de la Scuderia, a expliqué après la course que le choix d'un niveau d'appui relativement faible n'avait pas payé dans les conditions de ce dimanche. "Il est certain que nous étions dans le bas du tableau en termes d'appui et que les conditions ne nous ont pas aidés. Il est clair que notre package aurait été meilleur dans des conditions normales et plus homogènes, mais ce n'est pas du tout une excuse."

Interrogé par Canal+ sur la course de Sainz, le dirigeant français a déclaré : "Le choix des pneus fait qu'on n'avait plus de bons intermédiaires, et quand on est repartis, on savait que ça allait être compliqué pour nous. Le deuxième train de tendres était usé aussi, donc le week-end a été un peu chaotique. En Q3 on avait utilisé tous nos trains de pneus, et c'était un peu compliqué. Globalement, sur ce week-end, Carlos fait quand même une bonne performance, dans des conditions difficiles, il finit devant Hamilton, Norris, ce sont des bons points."

Avec Adam Cooper et Kevin Scheuren

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Alonso raconte les coulisses de son "dépassement du mois"
Article suivant AlphaTauri confirme Lawson pour le GP d'Italie

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France