Sainz : Kvyat aurait dû être plus patient

partages
commentaires
Sainz : Kvyat aurait dû être plus patient
Par :
, Journaliste
15 avr. 2019 à 10:45

Carlos Sainz estime que Daniil Kvyat aurait dû être plus patient lors Grand Prix de Chine 2019 de F1 après un accrochage qui a impliqué les deux McLaren.

Sainz et son équipier Lando Norris ont été contraints à une course en fond de peloton dans des voitures endommagées après un accrochage avec la Toro Rosso de Kvyat au virage 6 du premier tour. Le Russe a été sanctionné par les commissaires et a reçu un drive through. Norris et lui ont fini par abandonner alors que Sainz a terminé au 14e rang.

"Nous nous battions tous au virage 6, et à la sortie du virage, je pense que quelqu'un n'a pas apprécié d'être côte à côte et a ouvert le volant un peu trop et créé un genre de mêlée, disons-le comme ça", a expliqué Sainz. "Je ne souhaite pas de pénalités ou ne demande pas de pénalités. Je demande juste un peu plus de patience au premier tour."

Lire aussi :

"C'est une très longue course, il va y avoir des opportunités de dépassement, Albon a fini dans les points en partant des stands. Ça démontre juste que le premier tour, oui, est important, mais sur des circuits comme Shanghai, c'est une longue course et il faut juste être patient." Puis l'Espagnol a ajouté, interrogé par Motorsport.com : "Je n'ai aucun problème avec lui. Je pense qu'il saura, qu'il verra les images et c'est tout."

Norris, qui a reconnu qu'il était difficile pour lui de se prononcer sur les responsabilités de chacun avant de revoir les images, a déclaré pour Motorsport.com qu'il ne pouvait rien faire pour éviter le contact. "Évidemment, il a un peu serré Carlos. Il aurait dû savoir que j'étais à l'extérieur de Carlos et un peu devant. Je m'en suis presque tiré mais le contact entre Carlos et Kvyat, ou Kvyat et Carlos, a entraîné le contact avec moi. Donc j'étais, je dirais, celui qui était innocent."

Quand il lui a été précisé que Kvyat avait été pénalité pour le crash, Norris a ajouté : "Je n'ai pas vu donc je ne peux pas dire exactement qui était en faute mais si les commissaires l'ont dit alors c'est dommage car dans les faits, il a empêché nos deux voitures de jouer les points, ce qui était possible."

Avec Edd Straw et Oleg Karpov 

Article suivant
Wolff : Ferrari pourrait avoir ouvert "la boîte de Pandore"

Article précédent

Wolff : Ferrari pourrait avoir ouvert "la boîte de Pandore"

Article suivant

Pérez a su saisir sa chance à Shanghai

Pérez a su saisir sa chance à Shanghai
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu