Sainz accroché par Kvyat : "Quelque chose qui va rester entre nous"

Le Grand Prix de Grande-Bretagne a tourné court pour Toro Rosso à Silverstone.

Alors que le premier tour n'était même pas bouclé, Daniil Kvyat et Carlos Sainz se sont accrochés, provoquant l'abandon du pilote espagnol, tandis que le Russe a rallié l'arrivée avec une monoplace endommagée et une course définitivement ruinée par la pénalité infligée par les commissaires. Une sanction dont il a écopé pour avoir repris la piste de manière dangereuse lors de l'incident en question.

S'estimant victime de la manœuvre de Kvyat, Carlos Sainz n'a pas fait preuve d'énervement au moment de son abandon, ni après. Mais une chose est claire pour celui qui a ramené l'essentiel des points de Toro Rosso cette année jusqu'à présent : il n'y a qu'un fautif, et ce n'est certainement pas lui.

"Vous l'avez vu. Je ne pense pas que ça vaille le coup de commenter ça, car ce qui s'est passé est clair", lance l'Espagnol. "Une voiture a perdu le contrôle et a percuté l'autre. Ce n'est pas bon pour l'équipe, mais c'est quelque chose qui va rester entre nous."

"Beaucoup de points auraient pu être marqués aujourd'hui. Nous avons besoin de scénarios animés pour marquer plus d'un point ou deux. J'aurais aimé faire les 52 tours de course pour améliorer notre situation, qui n'est pas parfaite. Je suis détendu, c'est hors de mon contrôle. Ca arrive une ou deux fois par an. Les mécaniciens doivent être déçus aussi, il faut tourner la page."

Alors que son nom a circulé dans certains médias pour un transfert chez Renault, Sainz prévient qu'il n'a pas d'autre chose en tête que la situation à faire progresser du côté de son équipe actuelle : "Je suis tourné vers la Hongrie avec Toro Rosso, pour redresser la barre. Je veux travailler dur pour revenir plus fort."

Kvyat : "Mon coéquipier me coupe la route"

Malgré les affirmations de son coéquipier, ainsi que les images qui semblent plutôt sans équivoque, Daniil Kvyat ne partage pas le point de vue de son voisin de garage. Le Russe maintient ce qu'il a affirmé à chaud à la radio : Sainz lui a fermé la porte. 

"Ma frustration, c'est que la voiture arrive avec une telle vitesse, avec du sous-virage sur la partie sale, et mon coéquipier me coupe la route comme ça", accuse-t-il. "Et je prends une pénalité. Ma course en a souffert, la sienne aussi, et c'est moi qui suis pénalisé. Je ne comprends pas pourquoi. Nous sommes restés en piste pour voir si la voiture allait tenir, s'il allait pleuvoir, et ça n'a pas été le cas." 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Sous-évènement Course
Circuit Silverstone
Pilotes Carlos Sainz Jr. , Daniil Kvyat
Équipes Toro Rosso
Type d'article Réactions
Tags accrochage, silverstone