Sainz - "La chance est un facteur important en F1"
Carlos Sainz Jr.(ESP), Scuderia Toro Rosso
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR10 bloque une roue au freinage
Carlos Sainz Jr, Scuderia Toro Rosso STR10

Deux fois dans les points en quatre Grand Prix, Carlos Sainz Jr. a fait jeu égal avec Max Verstappen en ce début de saison chez Toro Rosso. Le jeune espagnol, sacré en Formule Renault 3.5 l'an passé, avait tardé à être titularisé par Red Bull dans l'écurie italienne, mais il n'a pas déçu.

Neuvième à Melbourne après avoir impressionné en qualifications et en début de course, huitième en Malaisie au prix d'une très belle remontée, Sainz a ensuite subi la loi des incidents techniques à Shanghai et Bahreïn. Ce qui n'a pas empêché Helmut Marko de reconnaître qu'il était la plus grosse surprise du début de saison parmi les quatre pilotes de la filière Red Bull engagés en F1.

"Peut-être que les attentes autour de moi étaient un peu faibles", s'interrogent Sainz sur le site officiel de la Formule 1. "Je ne sais pas pourquoi car je viens de gagner une série mondiale [la FR3.5] de belle manière, avec de nombreuses victoires."

"J'avais confiance en moi-même et je savais que je pouvais le faire, être en F1 ; à Melbourne et en Malaisie j'ai montré que j'en étais capable. Dans mon esprit il n'y a pas eu de moment de doute. C'est formidable d'entendre cela de mon patron, c'est certain. Entendre de la part de votre patron que vous avez fait mieux qu'attendu, qu'est-ce qui peut être meilleur?"

Brillant en Australie et en Malaisie

Après quatre courses hors d'Europe, les souvenirs se bousculent déjà dans la tête du pilote Toro Rosso, qui a débuté sa première campagne en F1 tambour battant.

"Entrer en Q3 en Australie : c'était assez excitant", se souvient-il. "Rouler en cinquième position en Australie sans problème : c'était incroyable. Revenir de la 15e à la 8e place en Malaisie avec une stratégie à deux arrêts : ce n'est jamais facile pour un débutant. Il y a beaucoup de choses positives, c'est difficile d'en choisir une."

Vous pouvez être le meilleur pilote dans une mauvaise voiture, vous n'irez nulle part, et une carrière de débutant peut se terminer en un clin d'œil.

Carlos Sainz

Confirmé tardivement après s'être retrouvé en balance avec Jean-Eric Vergne, mais également d'autres jeunes de la filière Red Bull comme Alex Lynn ou Pierre Gasly, Sainz a su saisir sa chance. Une chance qui lui permet également de bénéficier d'une monoplace prometteuse, dont le manque de performance à Bahreïn et le manque de fiabilité du moteur Renault sont à ce jour les deux seules ombres au tableau.

"Je suis pleinement d'accord quant au fait que la chance est un facteur important en F1", concède Sainz sans détour. "Vous pouvez être le meilleur pilote dans une mauvaise voiture, vous n'irez nulle part, et une carrière de débutant peut se terminer en un clin d'œil."

"Alors oui, je suis très heureux avec Toro Rosso. Le package est bon. Mais ce n'est pas non plus aussi bon que cela peut le paraître : nous sommes en retard en termes de puissance et cela rend la course difficile pour un pilote débutant. Il faut être extrêmement intelligent, faire très attention aux détails."

 

 

partages
commentaires
Bottas - Le développement va rapprocher Williams de Ferrari
Article précédent

Bottas - Le développement va rapprocher Williams de Ferrari

Article suivant

Sauber met en garde contre les coûts liés au moteur 2017

Sauber met en garde contre les coûts liés au moteur 2017
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021