Les problèmes de refroidissement de Sainz enfin résolus

McLaren a enfin mis le doigt sur les problèmes de refroidissement qui ont affecté Carlos Sainz depuis Silverstone la semaine dernière, après lui avoir fourni un moteur Renault tout neuf.

Les problèmes de refroidissement de Sainz enfin résolus

Carlos Sainz débutera le Grand Prix d'Espagne à la septième position sur la grille, une place devant son équipier Lando Norris. Le régional de l'étape a enfin pu profiter d'une monoplace parfaitement fonctionnelle ce samedi, après avoir connu des soucis de refroidissement qui ont débuté lors du week-end du GP du 70e Anniversaire.

L'écurie, ne sachant pas très bien où se trouvait l'origine du problème, a changé de châssis cette semaine avant la course de Barcelone afin de voir si les entrées de radiateurs étaient concernées. Cependant, après le roulage de vendredi, le problème a persisté. La dernière option était de changer d'unité de puissance Renault. Sainz a alors été doté d'un certain nombre de nouveaux éléments ce samedi matin, une course plus tôt que prévu.

Lire aussi :

"C'était clairement un bon changement", a-t-il déclaré après les qualifications. "Je voudrais remercier l'équipe et tous ceux qui ont été impliqués dans cette décision parce que ça n'a pas été, j'imagine, une décision facile d'essayer d'avancer l'unité de puissance d'une course. Nous prévoyions de l'utiliser à Spa."

"Mais en fin de compte, nous avons choisi de l'utiliser ici parce que l'autre moteur nous créait des problèmes de refroidissement, mais également de performance, et je pense que, pour ça, nous avons fait le bon changement. Depuis les EL3, honnêtement, nous avons trouvé pas mal de performance et de fiabilité, et le problème de refroidissement est également terminé. Donc je suis heureux du changement, et soulagé, pour être honnête, car ça nous donnait beaucoup de migraines dernièrement."

Un top 5 possible ?

Même s'il est satisfait de sa septième position, Sainz estime qu'il avait le potentiel pour devancer Alex Albon. "Je pense qu'il y avait assurément la possibilité de battre Albon aujourd'hui, avec quelques améliorations, surtout de mon côté dans le secteur 3, je n'ai pas été très bon. Et en fonction du vent, des conditions de piste, il est très, très difficile de tout mettre bout à bout."

"Mais j'estime que si vous couplez mes secteurs à ceux de Lando, vous pouvez réaliser quelques dixièmes de mieux. Donc il y avait une chance, comme je l'ai dit, de battre Albon, mais c'est difficile, parce qu'en fin de compte, on a des set-ups différents, des styles de pilotage différents."

"J'étais peut-être un peu mieux dans le secteur 1 et Lando plus rapide dans le secteur 3, c'est difficile de tout assembler, et au moins nous sommes dans une solide position pour demain. Je pense que les Racing Point sont clairement plus rapide sur un tour, mais avec un peu de chance, elles vont être un peu plus vulnérables en course et alors nous pourrons leur mettre un peu de pression et nous battre avec elles, mais elles sont très fortes ici."

"Le top 5, je pense, est possible. Mais il faudra battre les Racing Point, ce qui n'est pas facile, nous le savons. Il faudra peut-être battre une Red Bull, ce qui est très compliqué en rythme de course. Donc, pour l'instant, je suis plus enclin à penser que nous serions heureux de voir les deux voitures terminer plus ou moins là où elles démarreront."

"Mais je crois également qu'avec possiblement une stratégie à deux arrêts, ce que tout le monde, je crois, attend, nous pourrions quand même voir un arrêt. Dans le même temps, il y a beaucoup de gens qui parlent de deux arrêts, et je pense qu'il pourrait y avoir des opportunités. Mais il va falloir une exécution parfaite. Nous verrons."

partages
commentaires
Déçu, Steiner déplore l'absence de mode moteur qualifs sur la Haas

Article précédent

Déçu, Steiner déplore l'absence de mode moteur qualifs sur la Haas

Article suivant

Stratégie - Les données avant le GP d'Espagne 2020

Stratégie - Les données avant le GP d'Espagne 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Catégorie Qualifs
Pilotes Carlos Sainz
Équipes McLaren
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021