Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Sainz et Norris ont perdu un temps précieux

partages
commentaires
Sainz et Norris ont perdu un temps précieux
Par :
23 mai 2019 à 17:15

Carlos Sainz et Lando Norris ont tous deux passé un certain temps au stand lors des essais libres du Grand Prix de Monaco, à leur grand désarroi.

Pour Carlos Sainz, la première séance d'essais libres a été passée quasi intégralement au garage en raison d'un problème lié à l'unité de puissance Renault. Le pilote McLaren n'a pu prendre la piste que pour un tour chronométré, même s'il a bien rattrapé le temps perdu par la suite : 13e des EL2 avec 47 boucles au compteur.

Lire aussi :

"Nous avons eu un problème, je crois, avec l'ERS", regrette Sainz. "Nous avons donc dû le changer pendant la séance. Les mécanos ont fait du super boulot pour que je reprenne la piste pour un tour. C'est clair que ne faire qu'un tour à Monaco en EL1 n'est pas idéal : je suis 30, voire 40 tours derrière mes concurrents. Mais c'est la vie, il faut rattraper son retard petit à petit, même si les autres continuent de faire 30 tours."

"Monaco, c'est le pire endroit pour manquer les EL1 et rester immobile pendant une heure et demie en regardant les autres enchaîner les tours. Cela va m'handicaper davantage lors du reste du week-end. Mais j'espère récupérer ces tours petit à petit."

Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34

Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34

Photo de: Dom Romney / LAT Images

Lando Norris, McLaren MCL34

Lando Norris, McLaren MCL34

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

Lando Norris, quant à lui, découvrait Monaco au volant d'une F1 après avoir emprunté les rues de la Principauté pour la première fois l'an passé en F2. Son verdict ? "C'est rapide. C'est dur. C'est délicat, c'est un piège très délicat, et ça prend du temps de gagner en confiance."

S'il s'est tenu à l'écart des rails, Norris s'est en effet fait prendre au piège par cette piste parfois traître, ayant endommagé son fond plat sur un vibreur en EL2. Lors de cette séance, il n'a pu parcourir que 27 tours – seul Max Verstappen a moins roulé.

"J'ai commis une erreur qui m'a fait perdre beaucoup de roulage, j'en suis très frustré", déplore Norris, qui s'est classé 15e ce matin et 12e cet après-midi. "J'ai trop pris le vibreur à la Piscine. Heureusement, nous avions un [fond plat] de rechange, et j'ai pu faire quelques tours à la fin. C'était un long changement, je n'ai pas pu faire le moindre long relais ni de roulage avec beaucoup de carburant. J'ai juste pu faire le court run de qualifications."

"Je ne connais pas du tout la voiture sur les longs relais, mais ici, ce sont les qualifications qui comptent. Il faut juste essayer d'avoir la meilleure voiture en qualifications, pour être en bien meilleure position qu'avec de mauvaises qualifs et une bonne course. De plus, je suis sûr que nous pouvons regarder ce qu'a fait Carlos [sur les longs relais] et nous assurer d'être prêts pour samedi et dimanche."

En EL2, Norris et Sainz étaient compris dans un peloton incroyablement serré : une seconde seulement séparait Sebastian Vettel, troisième, de Daniel Ricciardo, 17e. "Même Ferrari n'est pas loin devant le milieu de tableau, ce qui n'est pas si surprenant quand on regarde les données et le GPS de Ferrari sur d'autres circuits – les virages lents ne font pas partie de leurs forces", souligne Norris. "Ils sont quand même très rapides, et quatre dixièmes et demi devant nous, mais par rapport à la majorité des circuits, ce n'est pas si mal."

Article suivant
Hamilton leader avec une F1 digne du "rêve de tout pilote"

Article précédent

Hamilton leader avec une F1 digne du "rêve de tout pilote"

Article suivant

Loin de Mercedes, Ferrari n'y arrive toujours pas avec les pneus

Loin de Mercedes, Ferrari n'y arrive toujours pas avec les pneus
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique , Lando Norris
Équipes McLaren Boutique
Auteur Benjamin Vinel