Sainz pénalisé pour son attitude "irréfléchie" en course

partages
commentaires
Sainz pénalisé pour son attitude
Par : Fabien Gaillard
12 juin 2017 à 07:01

Carlos Sainz sera pénalisé sur la grille de départ du Grand Prix d'Azerbaïdjan après avoir causé un accrochage au début de la course sur le circuit de Montréal ce dimanche.

Dans le petit morceau de ligne droite précédant le troisième virage du Circuit Gilles Villeneuve, l'Espagnol a tassé Romain Grosjean à deux reprises avant de partir en tête-à-queue dans l'herbe et d'aller percuter la Williams de Felipe Massa, quelques mètres devant lui. Le pilote Toro Rosso a abandonné, tout comme le Brésilien, quand le Français a pu mener sa Haas à bon port, en dixième place.

Sur la foi des images et des commentaires des pilotes impliqués, les commissaires du Grand Prix ont décidé de sanctionner Sainz de trois places de pénalité sur la grille de la prochaine épreuve, à Bakou, et de lui infliger deux points de pénalité sur sa Super Licence (il en compte un total de sept sur les 12 derniers mois).

La décision, prise sur la base de l'article 27.4 du Règlement Sportif de la F1, est justifiée comme suit : "Le pilote de la voiture 55 [Sainz] a affirmé avoir vérifié dans ses rétroviseurs, mais que la voiture 8 [Grosjean] était dans son angle mort et donc qu’il ne l’a pas vue."

"Nonobstant cela, et notre conclusion considérant que la collision n’a pas été causée par un acte délibéré de la part du pilote de la voiture 55, nous trouvons que cette supposition […] selon laquelle il n’y avait pas de voiture à ses côtés et donc qu’il pouvait bouger vers cette position sur la piste, était irréfléchie et potentiellement dangereuse."

"Cela a été mis en évidence par la collision supplémentaire de la voiture [55] avec la voiture 19 [Massa], une conséquence directe de cet incident, qui a entraîné l’abandon de la voiture 19."

Après la course, Carlos Sainz a tenu à s'excuser par le biais d'un tweet sur son compte officiel : "Mes excuses à Romain Grosjean et en conséquence à Felipe Massa. Romain était simplement dans mon angle mort et je n'ai jamais pu le voir. Heureux que nous allions tous bien !"

 
Article suivant
GP du Canada - Les 25 meilleures photos de la course

Article précédent

GP du Canada - Les 25 meilleures photos de la course

Article suivant

Alonso : "Je pars dernier à Bakou !"

Alonso : "Je pars dernier à Bakou !"
Charger les commentaires