Formule 1 GP d'Émilie-Romagne

Sainz : Le cas Pérez montre que les conséquences jouent sur les sanctions

Pénalisé à Miami pour un incident avec Oscar Piastri, Carlos Sainz a regretté que les conséquences des actions en piste soient prises en compte au moment d'infliger des pénalités, l'Espagnol citant le cas du premier freinage manqué de Sergio Pérez.

Le départ : Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, Sergio Perez, Red Bull Racing RB20

Lors du Grand Prix de Miami, Carlos Sainz a été pénalisé après course de cinq secondes pour le contact avec Oscar Piastri au terme de leur longue bataille en piste pour la quatrième position. Cela a coûté une position au pilote Ferrari, même s'il a bénéficié d'une circonstance atténuante en raison de sa légère perte de contrôle.

Deux semaines après cet incident, Sainz n'est pas vraiment satisfait de ce qui s'est passé du côté de la Floride. Pour lui, il y a une certaine incohérence à ce qu'il ait été sanctionné pour le léger contact avec Piastri alors même que Sergio Pérez, qui a copieusement manqué son premier freinage et failli percuter plusieurs voitures en tirant tout droit au premier virage, s'en est tiré sans aucune sanction de la part des commissaires. L'Espagnol en conclu que la seule différence entre les deux situations, c'est que dans le cas de Mexicain son erreur n'a pas eu de conséquences.

"Les pilotes ne comprennent pas [pourquoi ils sont pénalisés] non plus. J'ai parfois du mal moi aussi", a-t-il lancé en conférence de presse ce jeudi à Imola. "Je vais prendre un exemple très clair, que j'ai partagé avec Checo [Sergio Pérez] sur le moment : au départ, Checo, quand il a perdu le contrôle de la voiture et a presque sorti deux [pilotes] de la piste, on a juste du de la chance de l'éviter. Il n'y a pas eu de conséquences, il n'y a pas eu de contact, mais cela m'a coûté une bonne partie de la course, ça a coûté du temps aux autres et il n'a pas eu de pénalité."

"J'ai un peu perdu le contrôle lorsque j'ai dépassé Oscar, malheureusement ça a endommagé son aileron avant, il a évidemment perdu 15 positions, et j'ai été pénalisé de cinq secondes. Je sais qu'on dit qu'on ne regardait pas l'issue [des incidents] pour la pénalité, mais ici je pense que c'est le cas. Je suis totalement sûr que si Oscar n'avait pas eu à passer au stand pour son aileron avant, je n'aurais pas été pénalisé, et tout le monde aurait parlé du beau dépassement et de l'action en piste, sur un circuit où il est extrêmement difficile de dépasser et où il faut tenter une telle manœuvre."

"D'un autre côté, Checo n'a heurté personne, on a réussi à l'éviter, et c'est pourquoi il a évité la pénalité. Donc, mon opinion est que la conséquence a toujours un effet sur la pénalité, et c'est quelque chose que je ne comprends pas et avec lequel je ne suis pas d'accord, et avec quoi j'ai parfois du mal."

Lire aussi :

VIDÉO - Le résumé du Grand Prix de Miami

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Piastri : "Il serait naïf de penser que McLaren peut gagner partout"
Article suivant Comment Verstappen compte cumuler 24H du Nürburgring et GP d'Imola

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France