Souci moteur pour Sainz : "Il faut donner du temps à Renault"

Malgré de nouveaux problèmes techniques liés à l'unité de puissance Renault, Carlos Sainz n'a pas voulu jeter la pierre au motoriste français, qui repart de zéro avec sa nouvelle fourniture.

Souci moteur pour Sainz : "Il faut donner du temps à Renault"
Carlos Sainz Jr., Toro Rosso STR12
Carlos Sainz Jr., Toro Rosso STR12
Carlos Sainz Jr., Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12 passe Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso avec les médias
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12

Peu après 16 heures, l'Espagnol a provoqué un drapeau rouge pour ce qui semblait être une sortie de piste au virage 5. Mais, après la journée d'essais, le pilote Toro Rosso a expliqué qu'il n'avait pas perdu le contrôle de sa F1. Il a en réalité été victime d'un problème moteur.

"Je ne suis pas sorti, j’ai juste arrêté la voiture au freinage, parce que tout d’un coup le moteur s’est complètement coupé." Il n'a cependant pas encore d'explication concernant la nature de ce dysfonctionnement : "Pas encore, ils démontent le moteur et enquêtent sur ce qui s’est passé exactement."

Devant les soucis techniques qui s'accumulent un peu du côté de l'écurie de Faenza, Sainz se montre assez serein face aux difficultés de Renault, qui repart presque d'une feuille blanche en 2017. "Nous savions que les premiers tests seraient difficiles. Surtout parce que le moteur est totalement nouveau."

"C’est presque comme repartir de zéro, donc ça n’allait évidemment pas être facile, mais bien sûr, nous aurions aimé faire plus de tours ces deux derniers jours, mais il faut leur donner du temps. Ils ont fait un moteur totalement nouveau duquel ils prédisent un bon pas en avant en termes de puissance, donc tant que cette puissance est au rendez-vous lors de la première course, je ne vais pas me plaindre du tout."

Une certaine bienveillance qui aura tout de même ses limites si le roulage ne s'améliore pas sensiblement sur les cinq journées de tests à venir. "Je pense que la principale préoccupation est d’améliorer la fiabilité. Je pense qu’ils sont les premiers à connaître la grande marge de progression à ce stade, donc je ne vais pas faire pression [sur eux] ou autre, parce qu’ils savent déjà totalement que nous avons besoin de continuer de travailler sur ça et de commencer à ajouter des tours au compteur."

Il est à noté que si l'Espagnol a été catégorique en désignant le moteur, le responsable de la performance de Toro Rosso parle lui d'un problème de transmission.

partages
commentaires
Ricciardo - "Mercedes et Ferrari devant"

Article précédent

Ricciardo - "Mercedes et Ferrari devant"

Article suivant

Vettel, prudent, attend avant de juger la compétitivité de Ferrari

Vettel, prudent, attend avant de juger la compétitivité de Ferrari
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021