Avant son départ, Sainz voulait finir en trombe avec Renault

partages
commentaires
Avant son départ, Sainz voulait finir en trombe avec Renault
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
5 nov. 2018 à 18:00

Carlos Sainz a déclaré qu'il était important pour lui de terminer la saison 2018 de belle façon avec Renault, une fois qu'il a été confirmé qu'il ne resterait pas au sein de l'écurie en 2019.

L'Espagnol a appris pendant l'été qu'il serait remplacé au sein de l'écurie française par Daniel Ricciardo pour 2019, mais n'a pas perdu de temps en se mettant rapidement d'accord avec McLaren pour disposer d'un baquet l'an prochain, en lieu et place de Fernando Alonso.

Sainz a révélé que sa situation éclaircie vis-à-vis de Renault l'avait incité à s'impliquer encore plus. Il a depuis inscrit quatre fois des points. "Pour moi, il aurait été très facile, après l'été, de simplement dire 'Eh bien, finissons l'année et pensons à l'année prochaine', vous savez ?", a-t-il déclaré à Motorsport.com dans une interview exclusive. "Mais j'ai vraiment senti que j'avais encore quelque chose à faire chez Renault, pas à prouver, mais je voulais juste terminer l'année de belle façon. J'ai trouvé beaucoup de motivation après la trêve estivale, après Spa, pour dire 'Je veux finir l'année en trombe avec eux'."

Lire aussi :

"J'ai une très bonne relation avec les mécaniciens, avec les ingénieurs et avec la direction ici, et en raison de cela, je suis à fond depuis lors, comme dans un sprint de huit courses jusqu'à la ligne d'arrivée, pour bien finir avec Renault. Et c'est exactement ce qui se passe actuellement, non ? Des courses très solides. La voiture n'est pas là où elle était au début de l'année en termes de performance, mais les points continuent d'arriver, donc j'en suis fier."

Après avoir été prêté par Red Bull à Renault cette saison, ses espoirs de rester chez le constructeur français ont été douchés par le fait qu'il n'était pas libre suffisamment tôt. Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport, a clairement indiqué que c'est le lien avec la marque autrichienne, et pas le talent, qui n'a pas fait de Sainz une option pour 2019. Sa forme actuelle n'est d'ailleurs pas une surprise pour ses patrons.

"La course à Suzuka, à Monza, à Singapour, je pense que la performance était là. Je suis performant en qualifications et en course dernièrement", poursuit Sainz. "C'était juste une question temps pour que la voiture soit plus à ma convenance, que les réglages soient bons plus souvent et que les choses étranges cessent les jours de course. Ensuite, soudainement, Carlos Sainz et Renault semblent bien meilleurs que, je pense, lors de certaines courses du début de saison. Je ne me suis jamais inquiété. C'était juste une question de temps et cela porte ses fruits actuellement."

Lire aussi :

Sainz explique également qu'il va quitter Renault sans amertume. "Vous n'avez jamais rien entendu de négatif de ma part envers Renault ou par rapport à la signature de Ricciardo. Avec Renault, mon seul regret est de ne pas avoir eu un peu plus de temps pour réaliser de meilleurs résultats ensemble, vous savez. Mais la situation, la vie nous a conduits à cela. Je pense qu'ils sont quand même heureux que j'aille chez McLaren avec un moteur Renault. Et je suis sûr que nous allons connaître une période fructueuse."

"Mais c'était juste la situation, la manière dont elle a évolué, qui a fait que j'ai probablement été un peu poussé dehors, et que j'ai dû avoir un plan B, qui était McLaren. Dès que j'en ai eu l'opportunité, j'ai mis en oeuvre mon plan B et McLaren était une super option pour moi."

Avec Erwan Jaeggi 

Article suivant
Leclerc et Ferrari : la pression ? Connaît pas !

Article précédent

Leclerc et Ferrari : la pression ? Connaît pas !

Article suivant

Arrivabene : Ferrari ne doit plus "avoir peur de gagner"

Arrivabene : Ferrari ne doit plus "avoir peur de gagner"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités