Sainz rassuré de retrouver les qualités de la McLaren

Carlos Sainz a rapidement retrouvé ses repères sur le Red Bull Ring après une longue pause, et l'Espagnol est heureux d'avoir renoué avec une McLaren MCL35 aussi prometteuse et stable qu'elle l'était cet hiver.

Sainz rassuré de retrouver les qualités de la McLaren

Quatrième lors de la première séance d'essais libres de la saison, disputée ce matin en Autriche, Carlos Sainz Jr. a bouclé la journée au dixième rang en EL2, tandis que son équipier a terminé la seconde session en sixième position. Malgré les trois mois et demi d'attente qui ont suivi les essais hivernaux de Barcelone, l'Espagnol est satisfait du comportement de la McLaren et a pu rapidement retrouver ses repères, sans souffrir physiquement du manque de roulage.

"Ça va très bien. La piste n'est pas si physique, donc même s'il y a des forces g élevées et de gros freinages, il y a des lignes droites pour se reposer, donc je n'ai pas de douleur et je ne suis pas fatigué. Honnêtement, je m'attendais à bien pire", a déclaré Sainz. "C'était une bonne journée pour l'équipe. Nous avons très vite roulé en EL1, nous avons parcouru beaucoup de tours et le feeling dans la voiture est très bon. Elle est bien équilibrée et au niveau où elle était à Barcelone. Nous ne savions pas où nous étions."

Lire aussi :

"Après les EL2, nous avons eu quelques difficultés avec les vibreurs et nous avons endommagé des ailerons avant, mais le rythme affiché est prometteur. Je pense que nous sommes dans la bataille. Nous étions une des équipes à s'adapter le plus vite à ces circonstances, en étant performants dès les EL1. Nous avons essayé d'améliorer les réglages et honnêtement, je me suis senti bien toute la journée. Il y a eu quelques relais lors desquels on a fait des dégâts sur l'aileron qui nous ont empêché de montrer notre vrai rythme. Globalement, je me sentais plutôt bien à chaque fois que j'étais en piste."

Des vibreurs qui ont été retirés dans les virages 9 et 10, mais qui restent présents dans les autres virages du circuit, et Sainz ne cache pas son incompréhension à ce sujet : "Quand j'ai lu la nouvelle, j'ai cru qu'ils enlevaient à peu près tous les vibreurs, et quand j'ai reconnu la piste à pied hier, j'ai réalisé qu'ils en avaient laissé certains. Malheureusement, ils ont laissé ceux qui endommagent grandement la voiture, plus qu'un bac à graviers, plus que de l'herbe, et soit il faut que l'on s'adapte, soit on aurait dû tous les enlever. Pourquoi en retirer dans le virage 9 et pourquoi pas partout ailleurs ?"

Malgré un rythme prometteur, McLaren ne semble pas être l'équipe la plus rapide derrière les trois top teams, puisque Racing Point a confirmé un très bon rythme avec sa RP20, accusée de ressembler à une 'Mercedes rose'. Sainz n'est pas surpris : "Racing Point était particulièrement rapide aujourd'hui. Nous nous attendions à ce qu'ils soient rapides, mais sur un tel circuit, avoir cet avantage sur le reste du peloton était particulièrement impressionnant. Mon opinion est qu'ils sont trop loin pour que l'on puisse se battre avec eux, mais nous sommes au moins dans la même division que Renault. Ce sera amusant."

partages
commentaires
Red Bull porte réclamation contre Mercedes

Article précédent

Red Bull porte réclamation contre Mercedes

Article suivant

Racing Point aussi rapide que le craignait Haas

Racing Point aussi rapide que le craignait Haas
Charger les commentaires
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021
Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez Prime

Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez

À Monaco, Sergio Pérez a réalisé sa meilleure course depuis qu'il a rejoint Red Bull en s'élançant de la neuvième place sur la grille pour atteindre la quatrième position sous le drapeau à damier.

Formule 1
31 mai 2021