Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
50 jours
09 mai
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
99 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
106 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
123 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
141 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
155 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
183 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
190 jours
12 sept.
Course dans
197 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
211 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
214 jours
10 oct.
Course dans
224 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
239 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
246 jours
07 nov.
Course dans
253 jours

Vers un salary cap à 25 M€ pour les pilotes F1 à partir de 2023

Les équipes de Formule 1 ont conclu un accord de principe sur la mise en place dès 2023 d'un plafond salarial pour les pilotes.

partages
commentaires
Vers un salary cap à 25 M€ pour les pilotes F1 à partir de 2023

Les sommes restent encore à finaliser mais le projet est de restreindre les salaires combinés des deux pilotes à un total de 30 millions de dollars (25,5 millions d'euros au taux de change actuel). Cela pourrait par exemple se traduire par un pilote qui toucherait 20 millions et l'autre 10. Une telle configuration pourrait également s'étendre aux salaires combinés des trois employés les mieux payés hors pilotes, qui comprennent souvent le directeur de l'écurie ainsi que le directeur technique.

Ce plan entre dans le cadre d'un effort de la discipline pour réduire encore ses dépenses dans une période d'incertitude pour l'avenir liée à la pandémie de COVID-19 et à ses conséquences, les sources de revenus étant actuellement grandement impactées et ce pour les années à venir. Pour rappel, la Formule 1 s'est dotée d'un Règlement Financier qui entrera en vigueur l'année prochaine et imposera un plafond de dépenses de 145 millions de dollars (132 millions d'euros selon le texte du règlement au moment de sa dernière version, en mai).

Lire aussi :

Toutefois, les salaires des pilotes et des trois employés les mieux payés font partie des exclusions et n'entrent pas dans le cadre des dépenses limitées. Cela n'a donc pas empêché les écuries dans leur ensemble d'accepter qu'il fallait également les restreindre.

Ce projet a été discuté et voté lors de la Commission F1 de ce lundi, où tous les directeurs d'écuries l'ont approuvé. Désormais, il va falloir le finaliser et se mettre d'accord sur les détails afin de présenter un plan final qui pourrait être validé par le Conseil Mondial du Sport Automobile et ainsi être intégré à la réglementation.

Il semble toutefois que tout contrat de longue durée qui serait conclu entre aujourd'hui et 2023, date potentielle d'entrée en vigueur de ces limitations, devra être honoré aux conditions décidées au moment de sa conclusion, pour des raisons évidemment liées au droit du travail. Ainsi, cela laisserait une fenêtre de plusieurs années pour conclure un contrat de longue durée (ou prolonger un contrat existant) qui permettrait de contourner pendant un temps le salary cap.

Il est à noter que ce salary cap s'articulerait en partie avec le budget capé. En effet, les équipes pourront choisir d'aller au-delà de la limite salariale et dépenser plus que les 30 millions de dollars pour les pilotes, mais la différence entre les deux sommes sera alors automatiquement déduite du plafond de dépenses. En revanche, si une écurie dépense moins que les 30 millions en salaires de pilotes, la différence ne sera pas ajoutée au plafond de dépenses.

Côté pilotes, il sera bien entendu possible de compléter les salaires par du sponsoring personnel mais cela fait encore partie des points dont les détails n'ont pas été finalisés.

Avec Adam Cooper

Voir aussi :

La FIA finalise les changements de règles pour le GP réduit d'Imola

Article précédent

La FIA finalise les changements de règles pour le GP réduit d'Imola

Article suivant

Pierre Gasly sera pilote AlphaTauri en 2021

Pierre Gasly sera pilote AlphaTauri en 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021