Salo ne veut pas sanctionner le pilotage agressif

Représentant des pilotes auprès des commissaires de course à Bahreïn, Mika Salo ne souhaite pas sanctionner les pilotes qui ont un pilotage agressif

Représentant des pilotes auprès des commissaires de course à Bahreïn, Mika Salo ne souhaite pas sanctionner les pilotes qui ont un pilotage agressif.

Pilote de F1 entre 1994 et 2002, Salo a notamment roulé pour l'écurie Ferrari où il remplaçait Michael Schumacher, victime d’un accident lors du Grand Prix de Silverstone en 1999.

Nous avons vu une très bonne course à Bahreïn”, résume Salo pour MTV3.

On se souvient bien entendu de la bagarre entre les deux pilotes McLaren, Jenson Button et Sergio Pérez.

J'encourage ce genre de combats acharnés, qui ne devraient pas être punis”, estime Salo. “Button était en colère quand Pérez l'a touché, car les pilotes auraient pu abandonner, mais Pérez a été très agressif et a réalisé une bonne course.

Fernando Alonso a aussi échappé à une pénalité en roulant avec son DRS ouvert. Habituellement, le déploiement illégal de DRS peut attirer une pénalité, mais Salo a déclaré à ce propos: “C'était un problème technique, Il n'y avait donc pas de raison d'investiguer.

Nous ne leur avons rien demandé et aucune équipe ne nous a contactés à ce sujet pour se plaindre. Alonso avait de bonnes chances de se battre pour la victoire, mais ce problème a ruiné sa course”, conclut le Finlandais.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Michael Schumacher , Fernando Alonso , Mika Salo , Sergio Pérez
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités