Sam Bird poursuit son rêve de Formule 1

Vice-champion de GP2 Series en 2013 après avoir lutté pour le titre jusqu'au dernier meeting, Sam Bird a connu une saison exceptionnelle l'an passé

Vice-champion de GP2 Series en 2013 après avoir lutté pour le titre jusqu'au dernier meeting, Sam Bird a connu une saison exceptionnelle l'an passé.

Avec cinq victoires au fil de l'année, Bird a égalé les meilleurs pilotes de l'Histoire de la discipline : le même total avait été obtenu par Nico Rosberg et Heikki Kovalainen en 2005, Lewis Hamilton en 2006, Timo Glock en 2007, Nico Hülkenberg en 2009 et Romain Grosjean en 2011. Seul Pastor Maldonado a fait mieux avec ses six succès de 2010.

Avec le plus grand nombre de meilleurs tours en course et de pole positions, Bird a statistiquement dominé la saison 2013 de GP2. Pourtant, le titre lui a échappé. Le Britannique a connu quelques soucis au fil de la saison, en proportion raisonnable, mais son rival Fabio Leimer, souvent malchanceux auparavant, a été relativement épargné en 2013, et a fait preuve d'une régularité impressionnante en fin de saison : il s'est classé dans le top 6 des douze dernières courses.

C'est probablement à Abu Dhabi que Bird a perdu le championnat, lorsqu'il a calé sur la grille de départ de la première course. Il est alors remonté jusqu'à la dixième place grâce à un pilotage superbe, mais cela n'a pas suffi à lui permettre de jouer le titre le lendemain.

Toutefois, cela reste une saison impressionnante de la part de Bird qui courait au sein d'une nouvelle équipe, à savoir RUSSIAN TIME. Certes, les ingénieurs étaient expérimentés pour la plupart, mais cela reste un défi, si bien que Tom Dillmann avait souligné l'importance de l'expérience de son coéquipier dans une telle situation.

C'était une saison fantastique”, a commenté Bird en exclusivité pour ToileF1, à l'occasion de l'Autosport International Show. “Arriver dans une nouvelle équipe et la construire au point de lui faire remporter le championnat par équipes, c'était un sentiment fantastique. Travailler avec Tom, c'était super, c'est un super coéquipier. Nous avions des ingénieurs fantastiques, et j'espère que l'année 2014 sera tout aussi enthousiasmante”.

Après avoir écumé les formules de promotion pendant dix ans, Sam Bird va changer d'air en 2014 et s'essayer à l'endurance en traversant l'Atlantique. La première étape, dans cette optique, sera les 24 Heures de Daytona à la fin du mois au sein de Starworks Motorsport ; il courra également à Sebring, ainsi que le Petit Le Mans. Malgré son manque d'expérience en la matière, son objectif est sans équivoque.

Gagner la course, c'est ce que j'espère, évidemment !” nous a-t-il confié avec enthousiasme. “C'est vrai, je prends mon envol et je traverse l'Atlantique un moment pour y travailler. Cela devrait être enthousiasmant, c'est un nouveau défi que j'attends avec impatience. Le transition devrait être aisée : je pense avoir les compétences requises pour faire du bon travail. On verra bien comment ça se passe !

À vingt-sept ans, l'éventuelle arrivée de Bird en Formule 1 semble compromise. Le natif de Roehampton enchaîne pourtant les résultats convaincants dans les deux antichambres de la Formule 1 : avant d'être battu sur le fil pour le titre GP2 l'an dernier, il a fini 5e et 6e en 2010 et 2011, accumulant les places d'honneur, puis a échoué à dix points du titre de Formule Renault 3.5 en 2012. Malgré ces performances, les portes de la Formule 1 ne s'ouvrent toujours pas à lui.

De plus, son poste de pilote de réserve chez Mercedes ne lui a pas apporté de temps de piste l'an dernier : Bird a été sacrifié sur l'autel des intérêts de l'équipe, lorsque Ross Brawn a demandé une sanction clémente pour l'affaire des essais privés secrets : pas de rookie days pour Mercedes, ce dont Bird a été la principale victime. Malgré toutes ces difficultés, l'espoir britannique compte continuer à travailler avec Mercedes et à poursuivre son rêve de Formule 1.

C'est toujours l'objectif principal, c'est le rêve ultime”, affirme-t-il sans détour. “Mais pour y parvenir, j'ai besoin de faire d'autres choses et d'impressionner de plus en plus de gens pour, avec espoir, obtenir un baquet. Je n'arrive pas avec un gros budget, je n'arrive pas avec le moindre budget, donc ça va être compliqué, mais je vais continuer à faire de mon mieux pour y arriver”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ross Brawn , Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Heikki Kovalainen , Timo Glock , Pastor Maldonado , Sam Bird , Tom Dillmann , Nico Hülkenberg , Romain Grosjean , Fabio Leimer
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités