Sauber a besoin d'harmonie dans sa voiture

Après sa sixième place au championnat des constructeurs en 2012, Sauber F1 Team connaît un début de saison bien décevant

Après sa sixième place au championnat des constructeurs en 2012, Sauber F1 Team connaît un début de saison bien décevant. L'écurie suisse n'a marqué que cinq points et n'est pas rentrée dans le top 10 depuis le Grand Prix de Chine.

Lors de sa présentation, la C32 s'était fait remarquer par des pontons très étroits, jugés innovateurs mais risqués. Cependant, Nico Hülkenberg ne pense pas que cela soit la principale faiblesse de la monoplace conçue à Hinwil.

C'est vrai, les pontons étroits ont l'air très radicaux, et évidemment, c'est un changement qui se voit de l'extérieur”, reconnaît le pilote Sauber sur le site officiel de la Formule 1, “mais je ne pense pas que ça ne soit que ça. Il n'y a jamais une seule chose qui ne marche pas, c'est plutôt le concept entier qu'il faut réviser. Il faut de l'harmonie dans la voiture, et apparemment, on a vraiment du mal à en trouver. Cela semble simple, mais ça ne l'est pas !

L'an passé, Hülkenberg courait chez Force India. Bien que Sauber eût alors l'avantage en termes de performance, son transfert à Hinwil avait suscité la perplexité de certains observateurs. Or, Force India est clairement plus performante cette saison, tandis que Sauber est à la peine.

C'est clair que j'aimerais avoir une voiture plus rapide, évidemment !”, rit l'Allemand. “C'est très pénible, quand on est pilote de course, de ne pas pouvoir se battre pour les résultats. D'un côté, dans la vie, on prend des décisions, et il faut vivre avec. Quand j'ai pris la décision de changer d'équipe, les choses n'avaient pas la même apparence, ce qui nous apprend une chose : il n'y a pas de garanties dans la vie, et surtout pas en Formule 1 !

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Hülkenberg
Équipes Sauber , Force India
Type d'article Actualités