Sauber a eu une mauvaise surprise à Melbourne

Après avoir réalisé ce que l'on peut considérer comme la meilleure saison de son histoire en 2012, Sauber F1 Team espérait se maintenir à son niveau de l'an dernier, voire progresser

Après avoir réalisé ce que l'on peut considérer comme la meilleure saison de son histoire en 2012, Sauber F1 Team espérait se maintenir à son niveau de l'an dernier, voire progresser.

Les essais hivernaux n'ont pas présenté de mauvais présages pour l'équipe suisse, mais à Melbourne la déception régnait dans le clan de la formation de Hinwil : 11e et 18e places en qualifications après des essais libres mitigés. Hülkenberg, le mieux placé des deux pilotes, n'a pas pu prendre le départ, et Gutiérrez n'a fini que 13e.

Vendredi, en Australie, nous avons vraiment été surpris de voir certaines voitures loin devant nous”, confie Matt Morris, designer en chef. “Si on regarde le résultat des Force India, Nico se serait battu avec elles, ce qui n'est pas si mal, et je ne pense pas que nous soyons aussi loin que là où nous avons terminé”.

C'est très serré en milieu de tableau, mais peut-être que les équipes de pointe sont un peu plus loin que ce que nous avions pensé. Mais Sepang est un circuit où nous serons peut-être un petit peu plus proches de tout le monde, et après cela, nous pourrons nous faire une meilleure idée”, poursuit-il.

Dans ces circonstances, il est évident que Morris n'est pas vraiment satisfait du niveau de performance que la C32, monoplace qu'il a conçue, a affiché à Melbourne.

Je ne dirais pas que je suis content des performances de la voiture, et nous ne sommes pas là où nous voulions être au début de la saison”, admet-il. “Nous valons vraiment mieux que la 13e place, mais il y a des domaines dans lesquels nous sommes conscients de devoir nous améliorer”.

Malheureusement, la course ne nous a pas apporté un bon point de référence. Si Nico avait couru, nous saurions mieux où nous nous situons. Nous n'avons pas de problème majeur. Nous devons juste améliorer notre niveau de performance, car nous avons encore une marge de progression”, conclut l'ingénieur.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Sauber , Force India
Type d'article Actualités