Sauber n'achètera pas des pièces à Ferrari

Directeur de l'écurie Sauber, Frédéric Vasseur a pris la décision de ne pas acheter de pièces supplémentaires à la Scuderia Ferrari, qui fournira déjà ses unités de puissance à la structure suisse la saison prochaine.

Sauber n'achètera pas des pièces à Ferrari
Charles Leclerc, Sauber C36
Sebastian Vettel, Ferrari et Frédéric Vasseur, Team Principal Sauber
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, Pascal Wehrlein, Sauber C36-Ferrari, Lance Stroll, Williams FW40
Frederic Vasseur, Sauber Team Principal
Charles Leclerc, Sauber C36
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Sebastian Vettel, Ferrari, retourne aux stands sur la voiture de Pascal Wehrlein Sauber C36
Charles Leclerc, Sauber C36

L'une des premières actions de Frédéric Vasseur chez Sauber a été d'annuler l'accord moteur avec Honda pour 2018 afin de poursuivre le partenariat avec Ferrari, et il a été question pour l'équipe de suivre l'exemple de Haas en achetant à la Scuderia autant de pièces que le règlement le permet pour sa C37.

La tardiveté des négociations a toutefois contraint Sauber à y renoncer, l'écurie ayant déjà trop avancé sur son modèle 2018 pour y intégrer des pièces provenant d'une autre monoplace.

Lorsque Motorsport.com lui demande les dernières nouvelles sur l'achat de pièces à Ferrari, Vasseur répond : "Ce n'est pas une décision facile, parce que nous étions déjà dans le processus de développer la voiture en soufflerie, et prendre des pièces d'une autre voiture et les ajouter à un projet en cours, ce n'est pas idéal."

"Ce n'est pas en prenant le train avant de la Mercedes et le train arrière de la Red Bull que l'on va faire une bonne voiture. Pour l'avenir, nous pouvons prolonger ces paramètres et avoir une bien meilleure approche si nous trouvons un accord plus tôt dans la saison."

"Mais il faut prendre en compte le fait que nous avons pris cette décision mi-juillet, c'était très tard, et j'étais vraiment à la limite de penser que c'était trop tard. Il a déjà fallu mettre le moteur dans la voiture, donc je ne suis pas sûr que ça ait du sens."

Pas de Ferrari B ?

Dans un an, la donne aura changé, puisque Sauber aura tout le loisir d'analyser la situation et de bâtir une voiture autour des pièces Ferrari si ses dirigeants le souhaitent. Vasseur tient toutefois à exploiter les infrastructures de l'usine de Hinwil, fortement développées lors de l'ère BMW de 2006 à 2009.

"Je ne veux pas perdre le savoir-faire, car c'est l'une des compétences de notre entreprise, et je ne veux pas perdre le savoir-faire de la fabrication des suspensions ou du développement de la voiture", poursuit le Français. "Nous devons en prendre soin et trouver le bon équilibre."

"Si l'on regarde le court terme, il est facile de dire qu'il sera bien mieux pour Sauber d'acheter les pièces. Mais à moyen terme ou à long terme, si l'on veut développer son propre projet et être performant, il ne faut pas cesser d'avoir une bonne technologie en interne."

 Je ne suis pas complètement convaincu que l'avenir de Sauber soit de devenir une Ferrari B

Frédéric Vasseur

"Nous verrons pour 2019 comment cela fonctionnera et si nous pourrons développer, mais il est clair que la collaboration avec Ferrari sera bien meilleure l'an prochain, car l'an dernier, c'était un peu compliqué. Je ne suis pas complètement convaincu que l'avenir de Sauber soit de devenir une Ferrari B. Nous devons développer notre propre projet."

Propos recueillis par Jonathan Noble

 
partages
commentaires
EL1 - Bottas prend les devants, Celis le mur
Article précédent

EL1 - Bottas prend les devants, Celis le mur

Article suivant

EL2 - Ricciardo précède Hamilton lors d'une étrange séance

EL2 - Ricciardo précède Hamilton lors d'une étrange séance
Charger les commentaires
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021