Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
2 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
23 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
37 jours

Sauber doit rendre sa F1 plus rapide en qualifications

partages
commentaires
Sauber doit rendre sa F1 plus rapide en qualifications
Par :
7 mai 2018 à 17:01

Les progrès d'Alfa Romeo Sauber sont criants en ce début de saison, mais la C37 peine dans l'exercice du tour rapide.

Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber, sur la grille de départ
Marcus Ericsson, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37 Ferrari
Charles Leclerc, Sauber C37
Marcus Ericsson, Sauber C37
Marcus Ericsson, Sauber C37 Ferrari, Pierre Gasly, Toro Rosso STR13 Honda
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, Marcus Ericsson, Sauber C37 Ferrari
Charles Leclerc, Sauber, sur la grille
Charles Leclerc, Sauber C37, sur la grille
Marcus Ericsson, Sauber

Avec une huitième place pour Marcus Ericsson à Bahreïn et une sixième pour Charles Leclerc à Bakou, Alfa Romeo Sauber compte déjà dix points à son compteur après quatre Grands Prix cette saison. Un compteur qui culmine déjà au-dessus du total de points accumulé par l'écurie suisse lors de trois des quatre dernière saisons, preuve s'il en est de sa progression.

Reprise en mains par son nouveau directeur Frédéric Vasseur, l'écurie de Hinwil est également entrée dans une nouvelle ère avec l'association à Alfa Romeo et le retour à une motorisation Ferrari à la spécification dernière génération. Le début de saison prouve que le premier objectif a déjà été rempli : ramarrer le peloton pour pouvoir saisir toute opportunité en course.

La C37 est loin d'être une monoplace parfaite, mais elle marque une évolution importante par rapport à sa devancière. L'équipe l'exploite de mieux en mieux, et si son développement se passe bien, elle peut aspirer à signer encore des coups d'éclat. Sa faiblesse se situe néanmoins dans ses performances "à vide", lors de l'exercice du tour rapide. Un manque qui contraint trop souvent ses pilotes à partir de loin.

"Comme je le disais avant le Grand Prix [à Bakou], notre rythme de course est plus fort que notre rythme de qualifications pour le moment", confirme Charles Leclerc. "Nous devons vraiment enquêter là-dessus pour rendre notre rythme meilleur avec peu de carburant. Mais si nous y parvenons, nous devrions être très compétitifs, car notre rythme au début de la course était vraiment excellent. Puis à la fin, avec peu d'essence, nous avons eu un peu plus de mal."

Coéquipier du Monégasque, Marcus Ericsson dresse le même diagnostic, pointant plus précisément les difficultés de Sauber à exploiter les pneus les plus tendres de la gamme Pirelli.

"Il est clair que nous avons toujours plus de mal sur un tour par rapport à la course", admet le Suédois. "Charles a fait du très bon travail en qualifications [à Bakou], mais je pense que nous sommes encore meilleurs en course. Nous avons vraiment du mal avec les gommes les plus tendres. J'ai le sentiment que, pour une raison que nous n'avons pas encore trouvée, il y a encore un moyen d'optimiser ça."

"Pour moi, trouver davantage de performance le samedi est désormais la priorité pour aller de l'avant, car j'ai vraiment le sentiment que nous avons une bonne voiture le dimanche pour nous battre en milieu de peloton. Le rythme [de course] de Charles était vraiment costaud par rapport aux voitures autour de lui, et nous avons une bonne position en piste lors de la course, en partant depuis le milieu de grille, nous pouvons faire de très bonnes courses. Nous devons franchir un cap, il nous fait de meilleures positions de départ."

Article suivant
Technique - Les différents ailerons arrière à Bakou

Article précédent

Technique - Les différents ailerons arrière à Bakou

Article suivant

La F1 ne va pas tourner le dos à l'Europe, affirme Carey

La F1 ne va pas tourner le dos à l'Europe, affirme Carey
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Azerbaïdjan
Lieu Baku City Circuit
Pilotes Marcus Ericsson , Charles Leclerc
Équipes Sauber
Auteur Valentin Khorounzhiy