Sauber et Alfa Romeo prolongent leur partenariat

Sauber et Alfa Romeo, c'est une histoire qui continue : les deux marques ont trouvé un nouvel accord qui va s'étendre sur plusieurs années à venir.

Sauber et Alfa Romeo prolongent leur partenariat

Alfa Romeo est devenu en 2018 le sponsor titre de l'écurie Sauber, avant que celle-ci ne prenne le nom du constructeur italien dès 2019 : voilà trois ans que l'entité Sauber Motorsport est engagée en Formule 1 sous l'identité Alfa Romeo Racing.

Lire aussi :

La campagne 2021 a commencé de manière encourageante avec de nombreuses accessions à la Q2, même si Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi n'ont marqué qu'un total de deux points. Ainsi, la marque transalpine a décidé de prolonger son implication dans la catégorie reine du sport automobile avec un accord qui, selon nos informations, court jusqu'à 2024 inclus ; il sera réévalué chaque année. PDG d'Alfa Romeo, Jean-Philippe Imparato salue "l'incomparable exposition mondiale" apportée par le sport automobile.

Quant au directeur d'équipe Frédéric Vasseur, il est prompt à souligner les bénéfices de ce "vrai partenariat qui transcende le sponsoring", déclarant : "Continuer avec Alfa Romeo est un énorme pas en avant pour l'équipe, mais qui paraît très naturel. C'est la prolongation d'un partenariat réussi qui a eu des résultats croissants au fil des années, pas seulement sur la piste mais aussi en dehors. Sauber et Alfa Romeo sont de plus en plus fusionnels, et cela apporte d'immenses bénéfices aux deux marques. Ce que nous avons fait jusqu'à présent n'est que le début : il y a bien davantage à venir dans le futur."

"En tant qu'équipe, nous avons fait le plus grand pas en avant sur la grille cette saison, même si les résultats ne le montrent pas encore aussi bien que les données. L'écart avec l'avant de la grille s'est significativement réduit, surtout dans le monde de gains minimes qu'est la Formule 1 à la fin d'un cycle réglementaire. Cette amélioration étaye la prolongation de la relation avec Alfa Romeo : ils voient que l'équipe évolue dans la bonne direction, et eux comme nous sommes motivés à récolter les fruits de notre développement ensemble."

Cette nouvelle semble par ailleurs confirmer que l'un des deux baquets restera réservé à un pilote désigné par Ferrari ; il s'agit depuis 2019 d'Antonio Giovinazzi. Callum Ilott et Mick Schumacher sont les principaux candidats espérant lui damer le pion à l'avenir.

Avec Adam Cooper

partages
commentaires

Voir aussi :

Il y a 70 ans : la première victoire de Ferrari en F1
Article précédent

Il y a 70 ans : la première victoire de Ferrari en F1

Article suivant

Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes

Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021