Sauber assure qu'il n'y avait aucun problème sur le châssis de Nasr

L'écurie Sauber affirme n'avoir trouvé aucun problème sur le châssis avec lequel Felipe Nasr a débuté la saison, et s'attend à pouvoir le réutiliser plus tard dans l'année.

Sauber assure qu'il n'y avait aucun problème sur le châssis de Nasr
Felipe Nasr, Sauber C35, devant son coéquipier Marcus Ericsson, Sauber C35
Felipe Nasr, Sauber C35
Felipe Nasr, Sauber F1 Team
Felipe Nasr, Sauber F1 Team
Felipe Nasr, Sauber C35
Felipe Nasr, Sauber C35 casse son moteur en qualifications
Felipe Nasr, Sauber C35

Le Brésilien s'était plaint de son châssis lors des premiers Grands Prix, déclarant notamment qu'il était "à 100 % convaincu" qu'il était pire que celui dont disposait son équipier Marcus Ericsson, à la suite de performances inférieures à celles du Suédois lors des qualifications en Chine et à Bahreïn.

Sauber a profité du Grand Prix de Russie pour donner un nouveau châssis à Nasr - qui a tout de même été devancé par Ericsson en qualifications deux fois sur les trois GP disputés depuis - lui permettant de procéder à des examens plus approfondis sur l'ancien.

La directrice de l'écurie suisse, Monisha Kaltenborn, affirme à Motorsport.com qu'aucune anomalie n'a pu être trouvée sur le châssis du pilote au n°12. "Nous avons effectué une analyse et nous n'avons rien vu", a-t-elle expliqué. En conséquence, cette pièce pourrait être réutilisée au besoin : "C'est très possible parce qu'il n'y a rien."

En outre, elle assure que la construction d'un troisième châssis n'avait pas été une difficulté particulière pour Sauber, malgré une situation financière tangente, car elle était programmée depuis longtemps. "Le troisième châssis était déjà prévu, donc ce n'était pas à faire parce que le pilote l'a dit."

"Nous avions effectivement prévu de l'amener à cette époque. Nous en avons discuté avec le pilote. En fait, nous lui avons dit où nous pouvions voir quelque chose, et où nous ne pouvions pas, mais à la fin, il faut considérer ce que votre pilote dit parce qu'il est assis dans la voiture."

Propos recueillis par Oleg Karpov

partages
commentaires
Des risques de pluie pour le GP du Canada

Article précédent

Des risques de pluie pour le GP du Canada

Article suivant

Les espoirs de McLaren boostés par un nouveau carburant à Montréal

Les espoirs de McLaren boostés par un nouveau carburant à Montréal
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021