Sauber avait raison de redouter Monza

Les pilotes Sauber s’attendaient à souffrir avant leur arrivée à Monza et le résultat des qualifications leur a donné raison

Les pilotes Sauber s’attendaient à souffrir avant leur arrivée à Monza et le résultat des qualifications leur a donné raison. Sergio Pérez s’est qualifié à la 15ème place et estime qu'il n'aurait pu faire mieux.

Le Mexicain espère cependant que son rythme en course sera meilleur puisqu’il ambitionne une arrivée dans les points pour son premier Grand Prix d’Italie.

"Évidemment, nous ne pouvons pas être satisfaits de notre résultat en qualifications. Je pense que c'est à peu près le maximum que nous pouvions faire aujourd'hui. Mon tour le plus rapide était bon. Il n'y a donc pas de raison de se plaindre. Maintenant, nous devons faire avec ce que nous avons. Je pense que notre rythme en course sera à nouveau meilleur que notre performance en qualifications. Je veux inscrire des points pour mon premier Grand Prix de Formule 1 à Monza," a déclaré Pérez.

Kamui Kobayashi est tout autant fataliste et, malgré un plat sur un pneu en Q2, il estime également qu’il lui aurait été difficile de faire mieux sur le circuit de Monza. La Q3 était tout simplement hors de portée, mais il s’y attendait.

"J'ai fait un léger plat sur un pneu en Q2. Même sans cela, je ne pense pas que j'aurais pu faire mieux. Nous étions assez loin de la Q3 aujourd'hui. Cependant, nous savions qu’un circuit comme Monza serait difficile pour nous. Au final, c'est la course de demain qui compte. Évidemment, il sera très difficile d'entrer dans les points au vu de ma position de départ, mais des opportunités peuvent toujours s'ouvrir," a ajouté Kobayashi.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kamui Kobayashi , Sergio Pérez
Équipes Sauber
Type d'article Actualités