Sauber avec un aileron arrière 'spécial Montréal'

S’il était nécessaire de recevoir une nouvelle mise en garde concernant son niveau actuel, Sauber a subi le plus rude des avertissements en voyant l’équipe Marussia passer devant au Championnat du Monde des Constructeurs, lors du GP de Monaco

S’il était nécessaire de recevoir une nouvelle mise en garde concernant son niveau actuel, Sauber a subi le plus rude des avertissements en voyant l’équipe Marussia passer devant au Championnat du Monde des Constructeurs, lors du GP de Monaco.
Avec maintenant deux unités de retard sur l’équipe de Jules Bianchi, il est vraiment temps pour l’équipe suisse de relancer sa saison, sur un tracé qui a réussi par le passé au team, qui se souvient encore du podium de Sergio Pérez, en 2012.

Le GP du Canada demeure une opportunité pour l’équipe, même en dépit d’un rythme satisfaisant : la manche du tracé Gilles Villeneuve réserve régulièrement son lot de surprises et d’interventions de la voiture de sécurité.

« Le Circuit Gilles Villeneuve est la première piste du calendrier où des ailerons spéciaux sont utilisés, avec pour objectif de réduire la trainée, au prix de l'adhérence », explique Giampaolo Dall’Ara, avec son point de vue d’ingénieur.

« Il sera extrêmement intéressant de voir comment les équipes équilibreront les besoins d’efficacité avec leurs nouvelles unités de puissance 2014. L’alternance entre longues lignes droites et virages lents nécessitera une vitesse pure, de la stabilité au freinage, de rapides changements de direction, et une bonne traction ».

Une bonne capacité d’escalade des vibreurs est également cruciale sur le tracé québécois, où la C33 disposera de nouvelles introductions aérodynamiques.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Gilles Villeneuve , Sergio Pérez , Jules Bianchi
Équipes Sauber
Type d'article Actualités