Sauber a pris contact avec Räikkönen dès 2017

C'est dans un jet privé en 2017 que la proposition d'un retour chez Sauber a été formulée pour la première fois auprès de Kimi Räikkönen.

Sauber a pris contact avec Räikkönen dès 2017

Selon toute vraisemblance, Kimi Räikkönen deviendra d'ici la fin de l'année le pilote de Formule 1 à avoir disputé le plus grand nombre de Grands Prix, délogeant ainsi Rubens Barrichello et ses 323 départs. Le Finlandais n'est qu'à dix longueurs du Brésilien et s'apprête à disputer sa deuxième saison sous les couleurs d'Alfa Romeo. L'écurie est gérée par Sauber, avec qui il a renoué l'an passé suite à la non-reconduction de son contrat chez Ferrari. Si tout s'était fait très vite à l'automne 2018 pour entériner ce retour au bercail, Räikkönen ayant débuté chez Sauber en 2001, les premiers contacts avaient en fait été établis beaucoup plus tôt.

Lire aussi :

"Je travaillais dessus depuis longtemps", révèle Beat Zehnder, team manager historique de Sauber – et désormais Alfa Romeo Racing –, dans un entretien accordé à Motorsport.com. "Lorsqu'il a terminé troisième à Silverstone en 2017 avec Ferrari, il m'a ramené dans son jet privé. Puis nous avons commencé à discuter de son avenir. Je lui ai dit : 'Écoute, si tu ne pilotes plus pour Ferrari ou s'ils te licencient, s'il te plaît contacte-moi. Je rendrai cela possible. Nous trouverons un moyen, si tu es intéressé et motivé pour revenir chez Sauber'. Au fil des années, nous avons toujours eu des discussions à ce sujet."

C'est en amont du Grand Prix d'Italie 2018, à Monza, que Ferrari a annoncé à Räikkönen que son contrat ne serait pas prolongé pour 2019 afin de laisser la place à Charles Leclerc. C'est alors que le Champion du monde 2007 a rapidement pris contact avec Beat Zehnder et Frédéric Vasseur, directeur de Sauber. Un accord a été trouvé quelques jours plus tard.

"À Monza en 2018, lorsque Ferrari a décidé de prendre Charles, il y a immédiatement eu des contacts", précise Beat Zehnder. "Il y avait une réunion prévue le mardi après la course avec Fred, Kimi et moi-même. Nous avons bouclé un contrat en moins de deux heures. Enfin, un contrat… Nous avions un accord, car Kimi ne lit pas les contrats !"

Entre les débuts du jeune et inconnu Räikkönen en 2001 chez Sauber au Iceman qui y a fait son retour l'an passé, Zehnder a pu mesurer à quel point le pilote a changé, évolué, mûri en 18 ans. "Il a toujours eu de bonnes sensations pour la voiture", explique-t-il. "Désormais, il sait ce qui change sur la voiture, il sait exactement comment change son comportement quand il fait ceci ou cela sur la voiture. Sa vision technique d'ensemble de la voiture est très bonne. Il est motivé et n'édulcore pas les choses. Parfois lors de réunions, c'est le boulot des ingénieurs de probablement dire les choses mieux qu'elles ne le sont, et Kimi va dire : 'Non, non, croyez-moi, ce n'est pas la bonne chose à faire, nous devons aller dans une autre direction'. Il est très clair dans ses opinions."

Propos recueillis par Luke Smith  

partages
commentaires
La F1 espère du public sur les GP à l'automne

Article précédent

La F1 espère du public sur les GP à l'automne

Article suivant

Aucune annonce de calendrier définitif ne sera précipitée

Aucune annonce de calendrier définitif ne sera précipitée
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021