Sauber s'intéresse à Giovinazzi pour être troisième pilote

Sauber discute avec Ferrari quant à la possibilité de donner du temps de piste à Antonio Giovinazzi et d'en faire son troisième pilote, alors que l'Italien a déjà été confirmé comme réserviste de la Scuderia.

L'écurie suisse souhaite trouver un troisième pilote, d'autant plus que Pascal Wehrlein doit encore subir des examens médicaux suite à son accident survenu lors de la Race of Champions le mois dernier. Les essais hivernaux débutent à Barcelone le 27 février prochain, et Sauber souhaite disposer d'une solution de secours pour pallier à toute éventualité. Concernant Wehrlein, des informations plus claires sont attendues pour la semaine prochaine.

Les discussions entre Sauber et Ferrari sont compliquées par le fait qu'Antonio Giovinazzi est déjà le troisième pilote de Ferrari. À ce titre, il sera occupé dans le simulateur de Maranello et participera aux essais privés de Bahreïn et de Budapest. Il a également pris part il y a deux semaines à son premier test au volant d'une F1, à Fiorano.

Directrice de Sauber, Monisha Kaltenborn cherche donc une contrepartie pour convaincre son homologue Maurizio Arrivabene. Il pourrait s'agir de permettre à Giovinazzi de participer à des séances d'essais libres le vendredi matin au cours de la saison.

Si aucun accord n'était trouvé, Sauber pourrait alors se tourner vers un autre protégé de Ferrari en la personne de Charles Leclerc, alors que Haas est également sur les rangs pour offrir du temps de piste cette année à Giovinazzi. "Je ne peux rien dire officiellement encore, mais nous en discutons", a simplement commenté Günther Steiner, team principal de Haas F1, auprès de Motorsport.com.

Sauber et Haas F1 sont deux écuries clientes de Ferrari pour ce qui est de la fourniture moteur.

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Antonio Giovinazzi
Équipes Sauber
Type d'article Actualités
Tags hinwil, réserviste