Sauber fonde son Junior Team en partenariat avec Charouz

Sauber Motorsport vient d'annoncer la fondation de son Junior Team, en partenariat avec l'écurie Charouz, afin de mener les jeunes pilotes de la Formule 4 jusqu'à l'élite.

Sauber fonde son Junior Team en partenariat avec Charouz
Tatiana Calderon, pilote de développement Sauber C37
Louis Deletraz, Charouz Racing System
Marcus Ericsson, Sauber C37
Antonio Fuoco, Charouz Racing System
Charles Leclerc, Sauber C37
Louis Deletraz, Charouz Racing System
Frederic Vasseur, Team Principal, Sauber, en conférence de presse
Antonio Fuoco, Charouz Racing System
Marcus Ericsson, Alfa Romeo Sauber C37 sur la grille

Jusqu'à présent, Sauber F1 Team faisait partie des rares écuries de Formule 1 à ne pas avoir de programme de jeunes pilotes à proprement parler, même si l'écurie suisse compte dans ses rangs un pilote de développement, Tatiana Calderón.

À partir de 2019, le Sauber Junior Team placera des pilotes au sein de Charouz Racing System. Présent en Formule V8 3.5 de 2011 à 2017, où il a remporté les deux titres l'an dernier, le team tchèque évolue désormais en Formule 2, avec actuellement la sixième place du championnat des équipes. Ses pilotes Antonio Fuoco et Louis Delétraz ont emmagasiné un total de sept podiums, dont une victoire pour l'Italien.

Lire aussi :

Le partenariat avec Sauber verra Charouz s'implanter en FIA F3 (actuel GP3), en ADAC F4 (championnat allemand) et en F4 Italie, pour créer une échelle complète vers la Formule 1. Toutes les monoplaces arboreront la livrée officielle du Sauber Junior Team.

"Établir un partenariat pour le Junior Team de Sauber Motorsport est un moment de fierté dans l'Histoire de Charouz Racing System, et nous sommes impatients d'emmener des pilotes exceptionnels en piste en 2019, dans trois différentes catégories de sport auto", déclare Antonín Charouz, qui a fondé l'équipe en 1985.

"La création du Sauber Junior Team est une nouvelle très enthousiasmante dans le paysage des sports mécaniques. Elle donne aux pilotes l'opportunité potentielle de gravir les échelons de la Formule 4 à la Formule 1 avec la même équipe. C'est un modèle unique et une perspective enthousiasmante pour tous."

Cette association n'a rien de surprenant, puisque ces deux structures sont étroitement liées à Ferrari – Sauber via sa motorisation depuis 2010 et le fait que l'un de ses baquets est contractuellement réservé à un protégé de la Scuderia (Charles Leclerc cette année, Antonio Giovinazzi l'an prochain), et Charouz car ses deux pilotes et monoplaces arborent le logo de la Ferrari Driver Academy, dont fait partie Fuoco.

"La course est un élément vital de l'ADN de Sauber Motorsport, et le Sauber Junior Team marque une étape importante dans l'Histoire de la compagnie", ajoute Frédéric Vasseur, directeur de Sauber F1 Team. "Traditionnellement, Sauber aide depuis longtemps les pilotes à atteindre leur plein potentiel, ayant travaillé avec Michael Schumacher, Sebastian Vettel et la star montante Charles Leclerc, entre autres."

"Via ce projet, Sauber développe sa plateforme avec un programme complet et dédié des formules de promotion à la catégorie reine du sport automobile. Nous sommes ravis de nous associer à Charouz Racing System, une écurie très professionnelle qui évolue avec succès dans tous les championnats."

En formules de promotion, aucune autre équipe n'est officiellement liée à une écurie de Formule 1, bien que des accords non dissimulés existent, par exemple chez Prema, qui accueille de nombreux membres de la Ferrari Driver Academy.

partages
commentaires
Thomas Laurent participera aux essais F2 d'Abu Dhabi

Article précédent

Thomas Laurent participera aux essais F2 d'Abu Dhabi

Article suivant

Dan Ticktum poursuit son "agaçante" quête de Super Licence

Dan Ticktum poursuit son "agaçante" quête de Super Licence
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021