Sauber: La sécurité avant tout

Mélange de déception et de compréhension dans le stand Sauber alors que la FIA a décidé de reporter la séance qualificative du Grand Prix du Japon à demain matin

Mélange de déception et de compréhension dans le stand Sauber alors que la FIA a décidé de reporter la séance qualificative du Grand Prix du Japon à demain matin.

Si les deux pilotes sont bien conscients que rouler dans de telles conditions était dangereux et que la sécurité doit prévaloir, Kamui Kobayashi est déçu pour les nombreux fans qui étaient présents autour du circuit et qui n’ont pas eu l’occasion de voir les F1 tourner aujourd’hui.

Kamui Kobayashi:


"Je suis vraiment désolé pour les spectateurs dans les tribunes. Tous les fans de Formule Un attendaient ce week-end, et aujourd’hui ils ont à peine vu une voiture et sont trempés."

"Mais la sécurité prime. Nous ne pouvons pas conduire dans ces conditions. Nous devons attendre de meilleures conditions climatiques."

Nick Heidfeld:


"Partir en aquaplanage avec une F1 est fondamentalement la même chose qu’avec n’importe quelle autre voiture ; vous devenez un passager. Nous pourrions augmenter la hauteur de caisse mais avec une certaine quantité d’eau les pneus n’arrivent plus à évacuer l’eau."

"L’autre problème vient du manque de visibilité. Si vous avez 24 voitures en piste en Q1 et qu’un pilote part à la faute il y a un risque que les autres pilotes ne puissent pas l’éviter et viennent le percuter."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nick Heidfeld , Kamui Kobayashi
Équipes Sauber
Type d'article Actualités