Sauber - Le moteur 2016 "a fait ses preuves"

partages
commentaires
Sauber - Le moteur 2016
Par : Benjamin Vinel
20 févr. 2017 à 12:30

Avec la C36 qu'elle vient de dévoiler, l'écurie Sauber a bien l'intention de tirer profit de la nouvelle réglementation pour progresser dans la hiérarchie, après avoir échappé de justesse au bonnet d'âne en 2016.

Sauber C36
Sauber C36
Sauber C36
Sauber C36
Aileron avant de la Sauber C36
L'aileron arrière de la Sauber C36

Les nouvelles règles aérodynamiques ont logiquement contraint l'équipe à réaliser un nouveau design radical, parfaitement résumé par son nouveau directeur technique, Jörg Zander.

"Les voitures redeviennent plus larges en passant de 1,80 à 2 mètres, les pneus sont 25% plus larges, les ailerons avant et arrière deviennent plus larges également, et le diffuseur est élargi aussi", énumère l'Allemand. "Dans l'ensemble, cela signifie plus d'appui, plus d'adhérence et par conséquent, des temps au tour plus rapides."

Forcément, une nouvelle réglementation peut jouer en faveur des structures les plus fortunées, qui peuvent se permettre de placer un budget plus conséquent dans la recherche et le développement. C'est toutefois aussi l'opportunité pour les petites équipes de faire un bond dans la hiérarchie.

"Les grandes équipes ont un avantage quant il y a des changements majeurs dans la réglementation, mais quand les cartes sont rebattues, de nouvelles opportunités se présentent toujours", souligne Zander. "Avec les pneus, il pourrait être possible de masquer le déficit et de faire mieux fonctionner des concepts de développement. Nous avons mis l'accent davantage sur la stabilité aérodynamique que sur la maximisation de l'appui."

Pour tirer son épingle du jeu dans ce contexte, Sauber a misé sur la stabilité et la continuité dans le domaine de l'unité de puissance. En effet, l'écurie suisse disposera du moteur Ferrari 2016, que Jörg Zander considère comme "un système qui a fait ses preuves, avec plus de durabilité tout d'abord. Pouvoir commencer tôt en définissant l'environnement du moteur a été un avantage, car le moteur était familier à l'équipe, tout comme la transmission et les nécessités de refroidissement que le moteur impliquait."

Sera-ce suffisant pour un retour en milieu de tableau ? Réponse prochainement !

Article suivant
Sauber ouvre une nouvelle ère pour sa 25e saison en F1

Article précédent

Sauber ouvre une nouvelle ère pour sa 25e saison en F1

Article suivant

Les ingénieurs Red Bull croient à plus de dépassements

Les ingénieurs Red Bull croient à plus de dépassements
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Présentation de la Sauber C36
Catégorie Présentation
Équipes Sauber
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités