Sauber : Le moteur Honda n'est pas un retour en arrière

Sauber, par la voix de sa directrice Monisha Kaltenborn, assure que le partenariat nouveau avec Honda ne sera pas un retour en arrière pour la structure suisse.

Sauber : Le moteur Honda n'est pas un retour en arrière
Green light for Pascal Wehrlein, Sauber C36
Pascal Wehrlein, Sauber C36-Ferrari
Monisha Kaltenborn, Team Principal Sauber
Marcus Ericsson, Sauber C36
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Marcus Ericsson, Sauber C36

Après un partenariat avec Ferrari – hors période BMW – qui courait depuis 1997 (d'abord sous la forme de V10 estampillés Petronas), Sauber va faire confiance à Honda pour équiper ses monoplaces à partir de 2018.

Bien sûr, vu la situation actuelle de Honda mais aussi celle de Sauber, cette alliance a de quoi inquiéter avec deux firmes qui ne semblent pas au top de leurs capacités respectives.

Pourtant, la directrice de Sauber Monisha Kaltenborn estime que rien n'est gravé dans le marbre. Interrogée par Motorsport.com, elle déclare que la situation est "très momentanée" et que "personne ne sait ce qui va se passer à l'avenir".

"Nous sommes absolument confiants dans le fait que Honda va progresser et régler ses problèmes. Nous sommes convaincus que ça va arriver."

"Nous étions dans une situation similaire en 2014 où il y avait une grande différence de compétitivité du moteur, mais ça n'était pas une raison, pour nous, pour commencer à nous interroger ou critiquer parce que nous savions que Ferrari faisait tout ce qui était possible."

"Personne ne sait ce qu'il en sera dans six mois, et nous pensons que, grâce aux opportunités globales que nous avons, cela renforce ou correspond mieux au chemin que nous voulons suivre."

La possibilité de voir un pilote Honda arriver chez Sauber n'est pas exclue : "Nous verrons. Il est trop tôt pour dire cela, dans ce genre de partenariats, comme nous l'avons fait par le passé, on discute des pilotes avec son partenaire et on prend des avis de ceux qui sont à bord."

"Au final, c'est la responsabilité de l'équipe, donc c'est comme cela que ça sera aussi. Nous avons juste commencé, donc il est trop tôt pour dire quoi que ce soit."

Quand il lui est demandé si la limite avait été atteinte dans la collaboration avec Ferrari, qui a couru entre 1997 et 2005 puis à partir de 2010, elle répond : "Ce n’est pas une question de limite. Nous avons globalement une bonne relation avec Ferrari, on traverse des épreuves difficiles, on traverse des bons moments ; quand nous étions dans une période très difficile à la fin de 2009, Ferrari était là pour nous."

"Et nous sommes reconnaissants pour cela. On n’a pas ce genre de partenariats très souvent en F1, mais c’est dorénavant une autre opportunité et nous avons choisi cela après une discussion interne."

Avec Ben Anderson et Jonathan Noble

partages
commentaires
1er mai 1994 - La disparition tragique d’Ayrton Senna
Article précédent

1er mai 1994 - La disparition tragique d’Ayrton Senna

Article suivant

Lauda "énormément surpris" par la victoire de Bottas

Lauda "énormément surpris" par la victoire de Bottas
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021