Sauber pense à 2014 mais privilégiera 2013

A un an d'importants changements de réglementation technique, Sauber se retrouve, comme toutes les équipes, avec une équation à équilibrer

A un an d'importants changements de réglementation technique, Sauber se retrouve, comme toutes les équipes, avec une équation à équilibrer.

Entre le développement de la C32 pour cette saison et le travail en vue de la saison 2014, l'équipe suisse tente de répartir ses forces sans les disperser.

Inévitablement, le risque existe d'autant plus pour une écurie privée comme Sauber, qui ne bénéficie pas de ressources importantes comme certains Top Teams.

"Comme la plupart des équipes, nous avons aussi commencé à développer la voiture de 2014. Avec nos limites, nous sommes devant un grand challenge pour trouver le bon équilibre entre le développement de la voiture actuelle et le travail sur la future voiture. J’espère juste que cela ne créera pas un désavantage", a expliqué Monisha Kaltenborn sur le site officiel de la Formule 1.

Si la saison 2013 ne se passe pas comme prévu pour l'équipe suisse, est-il pour autant envisageable d'abandonner rapidement le travail sur la C32 pour se consacrer entièrement à 2014 ? "Non", répond sans équivoque la team principal.

"Une équipe privée ne peut pas se le permettre. Notre avenir dépendra des résultats de cette année. Il n’y a aucune raison de croire que nous ne serons pas compétitifs. Mon sentiment, c’est que les voitures se rapprochent encore les unes des autres avec la stabilité du règlement [cette année]."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Sauber
Type d'article Actualités