Sauber devra être prêt pour la moindre opportunité à Melbourne

partages
commentaires
Sauber devra être prêt pour la moindre opportunité à Melbourne
Par : Fabien Gaillard
21 mars 2017 à 10:55

L'écurie Sauber aborde la première course de la saison avec l'espoir de pouvoir rapidement capitaliser sur les opportunités qui se présenteront même si les pilotes ne fixent pas d'objectif précis.

Marcus Ericsson, Sauber C36
Marcus Ericsson, Sauber C36
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Marcus Ericsson, Sauber C36
Marcus Ericsson, Sauber C36
Marcus Ericsson, Sauber C36
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Marcus Ericsson, Sauber C36

Armée de son moteur Ferrari 2016, la structure d'Hinwil n'apparaît pas en position d'être mieux qu'une équipe de seconde partie de tableau, la question restant de savoir si elle sera plus proche d'un fond de grille qui lui semble promis que d'un top 10 qui s'annonce surchargé.

En attendant, la saison débute à Melbourne où il faudra être immédiatement prêt à saisir la moindre opportunité qui se présentera, surtout après des essais où la C36 s'est montrée fiable à défaut d'être très performante.

"Les essais de pré-saison furent âpres, mais nous avons collecté de précieuses données et nous sommes désormais fin prêts", explique ainsi Marcus Ericsson. "Je me rends donc à Melbourne avec entrain et enthousiasme. Maintenant il nous reste à voir comment la voiture se comportera pendant ce premier week-end de course."

"Le circuit d’Albert Park est un peu délicat, il se trouve à la fois sur un circuit permanent et sur un circuit urbain. Je pense que cela va être un véritable défi pour obtenir les bons réglages, mais je suis confiant et nous allons y parvenir."

Nouveau venu chez Sauber, Pascal Wehrlein est impatient de voir la saison et sa nouvelle collaboration avec la structure suisse commencer. "Le Grand Prix d’Australie sera très spécial pour moi, mais aussi pour l’écurie de F1 Sauber. C’est dans un tout nouveau rôle que je vais débuter en tant que pilote de Formule 1 avec l’écurie suisse. Et je suis sûr que ce sera un moment unique lorsque les cinq feux s’éteindront."

"La deuxième semaine d’essais de pré-saison fut productive pour moi, j’ai pu me familiariser avec tous les réglages de la Sauber C36-Ferrari. Après cette intense préparation physique de ces dernières semaines, je suis très enthousiasmé à l’idée de me rendre à Melbourne. Je me sens prêt et bien en tout point pour ce début de championnat. Cela semble prometteur pour moi en ce moment et nous verrons comment se présenteront les choses une fois à Melbourne. J’ai entière confiance en mon équipe."

Pour rappel, Sauber a terminé la saison 2016 au dixième rang au championnat constructeurs, avec deux points au compteur inscrits lors de l'avant-dernière manche de la saison, au Brésil.

Article suivant
Combustion d'huile : Red Bull a "vu des fantômes", selon Mercedes

Article précédent

Combustion d'huile : Red Bull a "vu des fantômes", selon Mercedes

Article suivant

Quel écart de performance entre les gommes Pirelli à Barcelone ?

Quel écart de performance entre les gommes Pirelli à Barcelone ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Marcus Ericsson , Pascal Wehrlein
Équipes Sauber
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Preview