Sauber soutient Todt en vue de la réduction des coûts

Candidat à sa propre succession à la tête de la Fédération Internationale de l'Automobile, Jean Todt a fait savoir la semaine dernière qu'il était prêt à faire de la réduction des coûts en Formule 1 l'une des priorités de son futur mandat

Candidat à sa propre succession à la tête de la Fédération Internationale de l'Automobile, Jean Todt a fait savoir la semaine dernière qu'il était prêt à faire de la réduction des coûts en Formule 1 l'une des priorités de son futur mandat.

Pour certaines équipes modestes du plateau, à commencer par Sauber, cette nouvelle a été évidemment bien accueillie, et le Français peut compter sur leur soutien, même si ce geste est attendu depuis de longues années déjà.

"Clairement, cela aurait pu être fait plus tôt, mais mieux vaut tard que jamais", a déclaré Monisha Kaltenborn, team principal de Sauber, à Autosport. "Je pense qu'il est grand temps, peut importe ce qui sera fait."

Alors qu'elle connait une période de trouble financier, l'écurie suisse fait partie des fervents défenseurs du RRA, l'Accord de Restriction des Ressources, que personne ne peut faire respecter. Pas même la FOTA, qui ne compte pas toutes les équipes du plateau parmi ses adhérents. Sauber compte donc sur des règles qui seraient mises en place par la FIA, et qui permettraient de contrôler rigoureusement le respect d'un accord entre toutes les équipes.

"Nous avons juste besoin, et nous l'avons déjà dit, d'une fédération qui s'implique activement à ce sujet, car cela donne de la crédibilité à tout le système", ajoute Kaltenborn. "C'est comme avec les règlements techniques. La crédibilité existe car la fédération veille, et c'est ce que nous devons faire [pour les coûts]. Je pense vraiment qu'il est grand temps de le faire."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean Todt
Équipes Sauber
Type d'article Actualités