Sauber veut poursuivre sur sa lancée en Malaisie

Après avoir signé une belle sixième place lors du Grand Prix d’Australie, Kamui Kobayashi entend bien poursuivre sur cette lancée en Malaisie, pour la deuxième course de la saison

Après avoir signé une belle sixième place lors du Grand Prix d’Australie, Kamui Kobayashi entend bien poursuivre sur cette lancée en Malaisie, pour la deuxième course de la saison.

Le Japonais apprécie le circuit de Sepang et estime qu’il conviendra à la C31. Il a déjà gagné une course sur ce tracé en GP2 Series et avait pris la septième place de l’édition 2011 du Grand Prix.

"J’ai de bons souvenirs en Malaisie. L’an dernier, j’ai fini septième, il y a deux ans pour ma première fois en Formule 1, je suis passé en Q3 et j’ai aussi gagné ici en GP2. C’est donc un bon endroit pour moi," a déclaré Kobayashi.

"Je pense que nous avons une bonne chance d’inscrire des points là-bas parce que notre voiture a montré un bon potentiel à Melbourne, et les caractéristiques du circuit nous conviennent. Ce sera la première fois que nous roulerons dans des conditions vraiment chaudes, mais cela ne devrait pas causer de problèmes. En regardant les performances de notre voiture, je suis très optimiste pour cette course."

Malgré un problème de boîte de vitesses et un départ en fond de grille, Sergio Pérez est parvenu à effectuer une folle remontée pour finir dans les points. Cependant, le Mexicain espère rencontré moins de problèmes en Malaisie afin de réaliser une meilleure course.

"A Melbourne, cela ne s’est pas très bien passé puisque nous avons eu un problème de boîte de vitesses en qualifications, cependant nous avons prouvé que la C31 est une voiture rapide et qu’elle peut être compétitive," a ajouté Pérez.

"J’espère donc, qu’en Malaise, je pourrais avoir un week-end plus régulier en termes de météo et de fiabilité, d’autant plus qu’il y a encore beaucoup à apprendre sur la voiture. Le Circuit International de Sepang est un bon tracé. C’est l’un des plus physiques de la saison. La chaleur rend les choses plus compliquées pour les pilotes, mais aussi en termes de dégradation des pneumatiques. Ce n’est pas un circuit facile, il est très technique. J’aime particulièrement la première partie du tour avec les longs virages et de gros freinages."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kamui Kobayashi , Sergio Pérez
Équipes Sauber
Type d'article Actualités