Schumacher a connu davantage d'ennuis que Rosberg

Dominé tout au long de la saison 2010 par son jeune coéquipier, Michael Schumacher a effectué un retour décevant en Formule 1

Dominé tout au long de la saison 2010 par son jeune coéquipier, Michael Schumacher a effectué un retour décevant en Formule 1.

Pour autant, le septuple Champion du Monde a réaffirmé son envie de continuer, affichant son optimisme pour la saison prochaine.

Et s'il admet que son âge est un inconvénient, l'Allemand a expliqué qu'il avait connu bien plus d'ennuis mécaniques que Rosberg, notamment en fin de saison.

"Le pilote le plus rapide sert de référence à l'autre. Tu regardes ses données, mais chez toi, le même pilotage ne fonctionne pas pareil" a-t-il déclaré au magazine allemand Auto Motor und Sport.

"Après coup, il y a d'autres choses : sur ma voiture, l'échappement était parfois si chaud que le dessous de la monoplace était brûlé, ou alors le F-Duct se déclenchait à des endroits où il ne le devait pas. Mais je n'en ai pas parlé publiquement, j'ai préféré en discuter en interne".

"J'avais des problèmes et pas Nico. J'ai dit à Norbert [Haug] et Ross [Brawn] qu'il était temps de trouver les explications" a-t-il ajouté en précisant que ces soucis s'étaient produits lors des Grand Prix de Belgique et du Japon.

Des révélations qui ne justifient pas pour autant le fait que Schumacher était régulièrement en retrait par rapport à Rosberg.

Malgré tout, l'optimisme était une nouvelle fois de rigueur puisque le vétéran de la Formule 1 (41 ans) a une nouvelle fois fait part de sa soif de gagner à nouveau en 2011.

"Nous allons faire un énorme pas en avant et, si tout se passe bien, gagner des courses" a-t-il avancé.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher
Type d'article Actualités