Schumacher a économisé ses pneus

Suite à son accident avec Jean-Éric Vergne, Michael savait qu'il partirait loin à Suzuka

Suite à son accident avec Jean-Éric Vergne, Michael savait qu'il partirait loin à Suzuka. Cela en tête, le septuple champion du monde a donc abordé les qualifications différemment. Ses sentiments sont partagés.

C'est décevant de se dire que l'on ne pouvait pas faire mieux aujourd'hui, même après des résultats encourageants le matin. D'ailleurs, il faut reconnaître qu'en connaissant les caractéristiques du circuit, composé de virages rapides et de longues pleines charges, nous n'espérions pas être les meilleurs.” admet Schumacher.

Plusieurs pilotes ont été victime du trafic, et le septuple champion du monde en fait partie. Peut être que sa séance aurait été différente sans cet incident.

J'aurais pu rejoindre la Q3, en effet les données ont montré que j'ai perdu deux dixièmes au virage 11 à cause du trafic. Je n'était pas sûr de ce que faisait Hamilton devant moi.

Schumacher a réalisé un tour en pneus durs en Q1, puis un autre tour unique en pneus tendres cette fois en Q2. Ce qui veut dire que l'allemand aura 4 trains de pneus frais pour la course (deux de chaque).

J'ai sauvé plusieurs trains de pneus, maintenant nous devons attendre la course de demain et voir ce qu'il se passera. Mon objectif sera de signer le meilleur résultat possible, en partant du fond de la grille.” conclut Michael.

Le futur retraité partira donc 23ème, avec une stratégie agressive.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités