Schumacher aurait voulu aider un ami ayant chuté

Selon Bianca Garloff, correspondante pour le média allemand Sport Bild, la vitesse ne serait pas en cause dans l'accident de Schumacher, lors de son passage hors-piste à Meribel

Selon Bianca Garloff, correspondante pour le média allemand Sport Bild, la vitesse ne serait pas en cause dans l'accident de Schumacher, lors de son passage hors-piste à Meribel.

Des rapports en provenance d'Allemagne ont fait état d'une spéculation venant selon laquelle le casque de Schumacher aurait été brisé en deux suite au choc contre une roche. L'information serait provenue d'une source proche de l'enquête.

L'information n'a pas été confirmée ce matin en conférence de presse, le corps médical indiquant seulement qu'il n'était pas possible de savoir si cela était vrai avec les éléments à sa disposition. Seule la plaie et l'enfoncement ont été constatés par le CHU de Grenoble.

Bianca Garloff rapporte une conversation avec Sabine Kehm, assistante personnelle de Schumacher depuis de très longues années.

L'accident de Schumacher n'était pas à haute vitesse! Il voulait aider un ami ayant chuté. Il est passé sur une roche, a perdu le contrôle et est tombé sur une autre roche”, affirme-t-elle.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités