Schumacher, Ilott et Shwartzman vont faire des EL1

Ferrari va permettre à ses protégés de rouler en essais libres afin de les évaluer en vue d'une arrivée en Formule 1 en 2021.

Schumacher, Ilott et Shwartzman vont faire des EL1

Candidats au titre de Formule 2, Mick Schumacher (1er, 191 points), Callum Ilott (2e, 169 pts) et Robert Shwartzman (5e, 140 pts) nourrissent de légitimes ambitions de Formule 1 pour 2021. Tous sont membres de la Ferrari Driver Academy et pourraient bénéficier des baquets libres (mais très convoités) chez Alfa Romeo et Haas, deux écuries motorisées par la marque au cheval cabré.

Lire aussi :

Les fans de Michael Schumacher seront ravis de savoir que son fils Mick sera au volant de l'Alfa Romeo d'Antonio Giovinazzi pour la première séance d'essais libres du Grand Prix de l'Eifel, au Nürburgring, théâtre de quatre victoires du Baron Rouge de 2000 à 2006. Callum Ilott pilotera la Haas de Romain Grosjean, également sur ce circuit où la Formule 2 ne sera pas présente. Enfin, Robert Shwartzman aura sa chance en EL1 au Grand Prix d'Abu Dhabi, mais on ne sait pas encore avec quelle écurie.

Tous trois vont se préparer en pilotant une Ferrari SF71H de la saison 2018 à Fiorano à partir de demain, pour ce qui sera les premiers tours de roue de Shwartzman au volant d'une F1.

"Nous voulions organiser cette séance d'essais afin que nos trois meilleurs jeunes pilotes soient aussi bien préparés que possible pour aborder un événement qui sera toujours un moment particulier pour eux", déclare Laurent Mekies, directeur sportif Ferrari et directeur de la Ferrari Driver Academy. "Ce sera l'opportunité de prendre ses marques avec une Formule 1, qui est bien plus compliquée que la voiture dont ils ont actuellement l'habitude."

"Nous croyons beaucoup en notre académie, qui a déjà prouvé sa valeur avec Charles Leclerc, un pilote sur qui la Scuderia peut bâtir son avenir à long terme. Callum, Mick et Robert ont déjà prouvé leur valeur lors de la saison actuelle de Formule 2, et ces essais sont une nouvelle étape dans leur formation."

Mick Schumacher, pour sa part, se déclare "ravi" d'avoir cette opportunité "d'autant plus spéciale" qu'il évoluera à domicile au Nürburgring. "Je vais passer les dix prochains jours à bien me préparer afin de faire le meilleur travail possible pour l'équipe et d'engranger des données importantes pour le week-end", ajoute l'Allemand.

Frédéric Vasseur, directeur d'Alfa Romeo Racing, chante quant à lui les louanges de Schumacher : "Il n'y a pas de doute sur le fait que Mick est l'un des grands talents du moment en formules de promotion, et ses résultats récents le montrent. Il est manifestement rapide mais aussi constant et mûr au volant : c'est la marque de fabrique d'un champion en puissance. Il nous a impressionnés par son approche et son éthique de travail lorsqu'il nous a rejoints l'an dernier et nous sommes impatients de travailler avec lui à nouveau au Nürburgring."

partages
commentaires

Voir aussi :

Crash Aitken/Ghiotto : pourquoi les commissaires sont arrivés si tard

Article précédent

Crash Aitken/Ghiotto : pourquoi les commissaires sont arrivés si tard

Article suivant

Ferrari a trop de jeunes prêts pour la F1... mais ne s'en plaint pas !

Ferrari a trop de jeunes prêts pour la F1... mais ne s'en plaint pas !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , FIA F2
Événement GP de l'Eifel
Pilotes Mick Schumacher , Callum Ilott , Robert Shwartzman
Équipes Ferrari , Haas F1 Team , Alfa Romeo
Auteur Benjamin Vinel
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021