Schumacher : "Les derniers essais sont primordiaux"

Le septuple champion du monde est revenu sur la signification qu’a ce Grand Prix de Spa-Francorchamps pour lui, surtout cette année, où il célèbre sa 300ème participation à un Grand Prix

Le septuple champion du monde est revenu sur la signification qu’a ce Grand Prix de Spa-Francorchamps pour lui, surtout cette année, où il célèbre sa 300ème participation à un Grand Prix. "Spa représente quelque chose de spécial pour moi cette année, particulièrement après avoir reçu la distinction de citoyen d’honneur de la ville de Spa, ce jeudi", a déclaré Michael Schumacher, qui effectua ses débuts dans la catégorie reine sur ce même circuit, il y a 21 ans, avant d’y remporter son premier succès, un an plus tard, en 1992.

Le Kaiser a ensuite analysé les conditions dantesques auxquelles les pilotes ont fait face ce vendredi, lors des deux séances d’essais. "Malheureusement, la météo ne nous a pas permis de faire plus que le travail de base, puisqu’il y avait bien trop de pluie durant les deux séances d’essais. Il y avait vraiment beaucoup d’aquaplaning. Malgré tout, nous avons beaucoup de données concernant Spa, et nous savons à quoi nous attendre", a indiqué le doyen du paddock, habituellement à l’aise dans ces conditions difficiles.

A l’instar de beaucoup d’autres pilotes, Schumacher pense que la dernière séance d’essais libre revêt une grande importance, puisqu’elle conditionnera à elle seule la suite du week-end. "Les derniers essais sont cependant primordiaux, d’autant plus que le temps devrait s’améliorer. J’ai maintenant hâte de rouler à nouveau sur ce magnifique tracé", a conclu l’Allemand, toujours heureux à l’idée de s’élancer sur ce toboggan des Ardennes sui l’a vu s’imposer six fois depuis ses débuts.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher
Type d'article Actualités