"Des négociations secrètes en 1998" entre Schumacher et McLaren

Norbert Haug ne cache pas que McLaren a tenté de recruter Michael Schumacher en 1998. L'histoire s'est finalement écrite autrement.

"Des négociations secrètes en 1998" entre Schumacher et McLaren

Michael Schumacher sous les couleurs de McLaren à la fin des années 90 ou au début des années 2000 ? La rumeur en était restée là, mais il s'agissait bel et bien d'un scénario étudié de près par l'écurie de Woking à l'époque. Dans une période marquée à tout jamais par le duel entre le pilote allemand, alors chez Ferrari, et Mika Häkkinen, tous les deux auraient donc pu piloter au sein de la même équipe, ou bien le futur septuple Champion du monde y succéder au Finlandais.

Lire aussi :

L'hypothèse restera à tout jamais au rang de fiction, et l'on connaît la suite glorieuse pour Schumacher et la Scuderia, avec cinq titres consécutifs amassés entre 2000 et 2004. Aujourd'hui, Norbert Haug admet que ce transfert qui aurait fait grand bruit n'était pas qu'une chimère, lui qui représentait les intérêts de Mercedes chez McLaren en tant que vice-président des activités sportives de la marque pendant les années d'association entre les deux structures.

"Je connaissais Michael depuis son passage comme pilote de F3 alors que j'étais journaliste, et il est allé chez Mercedes avant que je n'y sois", se souvient Norbert Haug dans le podcast Beyond the Grid. "En 1991, Michael était déjà parti chez Jordan à Spa, en 1992 il était chez Benetton et deux ans plus tard il était Champion du monde. Il est allé chez Ferrari, où il lui a fallu cinq ans pour remporter son premier titre mondial, en 2000."

"Nous étions de féroces concurrents, mais sur le circuit et dans le paddock, nous avons toujours eu de bonnes relations. Un jour, j'ai plaisanté en lui disant que nous devions courir ensemble. Il y a eu des négociations secrètes en 1998, mais ça n'a jamais abouti. En théorie, ça aurait pu se faire, mais ça n'est jamais allé au bout. Ce n'était pas quelque chose de totalement impossible, car nous étions très bons en 1998 avec la voiture d'Adrian Newey, et donc c'était attractif pour n'importe quel pilote."

L'histoire s'est donc écrite autrement, entre les deux titres consécutifs de Mika Häkkinen avec McLaren-Mercedes en 1998 et 1999, puis les cinq titres acquis par Schumacher avant de prendre une première retraite fin 2006, puis de revenir chez Mercedes de 2010 à 2013.

"Michael aurait pu remporter un [troisième] titre mondial plus tôt, il aurait pu gagner en 1999 s'il n'avait pas eu son accident, et nous aurions pu gagner en 2000 sans une défaillance de la voiture", conclut Norbert Haug. "C'était une grande période et une lutte très intense, dont la meilleure incarnation est la course de 2000 à Spa."

partages
commentaires
Première au volant d'une F1 pour Lawson, avec la RB7

Article précédent

Première au volant d'une F1 pour Lawson, avec la RB7

Article suivant

Les 12 victoires de Carlos Reutemann en Formule 1

Les 12 victoires de Carlos Reutemann en Formule 1
Charger les commentaires
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021