Schumacher a "pu progresser" entre ses deux jours d'essais

partages
commentaires
Schumacher a "pu progresser" entre ses deux jours d'essais
Par :
4 avr. 2019 à 09:07

Au volant de deux F1 différentes en deux jours à Bahreïn, Mick Schumacher a pu travailler sur ses axes de progression et percevoir une amélioration entre le test avec Ferrari puis celui avec Alfa Romeo.

Mick Schumacher, Alfa Romeo Racing C38
Mick Schumacher, Alfa Romeo Racing C38
Mick Schumacher, Alfa Romeo Racing
Mick Schumacher, Alfa Romeo Racing C38
Mick Schumacher, Ferrari SF90
Mick Schumacher, Ferrari SF90

Lancé dans le grand bain de la Formule 1 mardi pour son premier test au volant d'une Ferrari, Mick Schumacher a changé de couleurs et de monture mercredi, pour une seconde journée passée avec Alfa Romeo. Au fil des deux journées, il a pu percevoir la marge de progression et avoue qu'il ne s'attendait pas à être performant de la sorte à Bahreïn. Deuxième de la feuille des temps au soir de la première journée, il a signé le sixième chrono avec l'Alfa Romeo C38 hier, quasiment identique à la veille.

Bien que la lecture des temps au tour soit toujours délicate lors de telles séances d'essais, il s'avère que l'Allemand était clairement dans le bon rythme. S'y attendait-il ? "Franchement, non", admet-il. "Mais j'imagine qu'avec tout le plaisir qu'il y avait, c'était facile de travailler à la fois pour moi-même et pour l'équipe. Les deux écuries étaient très ouvertes et très bonnes pour m'apprendre ce que je devais savoir", poursuit-il. "Tout au long de la journée, j'ai pu progresser et trouver la limite."

Voir aussi :

Au volant de l'Alfa Romeo, Mick Schumacher a signé un chrono à seulement 22 millièmes de sa marque enregistrée avec la Ferrari. Compte tenu de l'écart évident de performances entre les deux monoplaces, cela dénote une progression entre les deux journées, qui se ressent au-delà d'une comparaison chronométrique qui reste fragile.

"Les conditions étaient très différentes", rappelle à juste titre le pilote allemand. "C'est dur de comparer les deux journées, les voitures devant étaient très rapides. Mais nous avons fait un travail correct et nous pouvons en être satisfaits." Il insiste sur le fait d'avoir ciblé mercredi "tous les points qui n'avaient peut-être pas fonctionné, où avec lesquels j'avais le sentiment de pouvoir progresser" par rapport au mardi.

Les essais privés achevés, Mick Schumacher doit désormais se replonger totalement dans la saison de F2 qui l'attend, et dont le coup d'envoi a été donné le week-end dernier à Bahreïn. Le prochain rendez-vous pour lui aura lieu à Bakou, à la fin du mois. "C'est un circuit particulier, ce sera la première fois pour moi", rappelle-t-il. "Je vais beaucoup travailler dans le simulateur avec Prema pour me préparer. J'essaierai d'utiliser ce que j'ai appris ici."

Article suivant
L'idée d'une adoption reportée des règles 2021 ne fait pas l'unanimité

Article précédent

L'idée d'une adoption reportée des règles 2021 ne fait pas l'unanimité

Article suivant

Ticktum : La F1, une "énorme responsabilité"

Ticktum : La F1, une "énorme responsabilité"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais privés à Bahreïn
Pilotes Mick Schumacher
Équipes Ferrari Boutique , Alfa Romeo
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu