Schumacher a "pu progresser" entre ses deux jours d'essais

Au volant de deux F1 différentes en deux jours à Bahreïn, Mick Schumacher a pu travailler sur ses axes de progression et percevoir une amélioration entre le test avec Ferrari puis celui avec Alfa Romeo.

Schumacher a "pu progresser" entre ses deux jours d'essais
Mick Schumacher, Alfa Romeo Racing C38
Mick Schumacher, Alfa Romeo Racing C38
Mick Schumacher, Alfa Romeo Racing
Mick Schumacher, Alfa Romeo Racing C38
Mick Schumacher, Ferrari SF90
Mick Schumacher, Ferrari SF90

Lancé dans le grand bain de la Formule 1 mardi pour son premier test au volant d'une Ferrari, Mick Schumacher a changé de couleurs et de monture mercredi, pour une seconde journée passée avec Alfa Romeo. Au fil des deux journées, il a pu percevoir la marge de progression et avoue qu'il ne s'attendait pas à être performant de la sorte à Bahreïn. Deuxième de la feuille des temps au soir de la première journée, il a signé le sixième chrono avec l'Alfa Romeo C38 hier, quasiment identique à la veille.

Bien que la lecture des temps au tour soit toujours délicate lors de telles séances d'essais, il s'avère que l'Allemand était clairement dans le bon rythme. S'y attendait-il ? "Franchement, non", admet-il. "Mais j'imagine qu'avec tout le plaisir qu'il y avait, c'était facile de travailler à la fois pour moi-même et pour l'équipe. Les deux écuries étaient très ouvertes et très bonnes pour m'apprendre ce que je devais savoir", poursuit-il. "Tout au long de la journée, j'ai pu progresser et trouver la limite."

Voir aussi :

Au volant de l'Alfa Romeo, Mick Schumacher a signé un chrono à seulement 22 millièmes de sa marque enregistrée avec la Ferrari. Compte tenu de l'écart évident de performances entre les deux monoplaces, cela dénote une progression entre les deux journées, qui se ressent au-delà d'une comparaison chronométrique qui reste fragile.

"Les conditions étaient très différentes", rappelle à juste titre le pilote allemand. "C'est dur de comparer les deux journées, les voitures devant étaient très rapides. Mais nous avons fait un travail correct et nous pouvons en être satisfaits." Il insiste sur le fait d'avoir ciblé mercredi "tous les points qui n'avaient peut-être pas fonctionné, où avec lesquels j'avais le sentiment de pouvoir progresser" par rapport au mardi.

Les essais privés achevés, Mick Schumacher doit désormais se replonger totalement dans la saison de F2 qui l'attend, et dont le coup d'envoi a été donné le week-end dernier à Bahreïn. Le prochain rendez-vous pour lui aura lieu à Bakou, à la fin du mois. "C'est un circuit particulier, ce sera la première fois pour moi", rappelle-t-il. "Je vais beaucoup travailler dans le simulateur avec Prema pour me préparer. J'essaierai d'utiliser ce que j'ai appris ici."

partages
commentaires
L'idée d'une adoption reportée des règles 2021 ne fait pas l'unanimité

Article précédent

L'idée d'une adoption reportée des règles 2021 ne fait pas l'unanimité

Article suivant

Ticktum : La F1, une "énorme responsabilité"

Ticktum : La F1, une "énorme responsabilité"
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021