Schumacher veut changer de numéro de course

Le champion du monde en titre Jenson Button ayant quitté l'équipe, les deux Mercedes GP vont être frappées des numéros de course 3 et 4

Le champion du monde en titre Jenson Button ayant quitté l'équipe, les deux Mercedes GP vont être frappées des numéros de course 3 et 4. Et comme Nico Rosberg a signé le premier pour la saison 2010, c'est à lui que revient le numéro 3.

Or, Schumacher est superstitieux et souhaiterait échanger son numéro 4 avec le numéro de son nouveau coéquipier et en a fait la demande à son patron, Ross Brawn : "Ross sait que je préfère avoir des numéros de course impairs," a-t-il confié.

En effet, les nombres impairs ont beaucoup réussi au septuple champion du monde puisque tous les titres qu'il a remporté, c'était au volant d'une monoplace dont le numéro de course était impair.

En 1994, Schumacher devient champion du monde avec le numéro 5. L'année suivante, c'est avec le chiffre 1 qu'il réitère l'exploit. Cinq ans plus tard, l'Allemand arbore le numéro 3 et gagne pour la première avec Ferrari. Enfin, les quatre années suivantes, c'est avec le numéro 1 qu'il gagne.

En outre, notez qu'aucun pilote n'a remporté le titre avec le numéro 4 sur sa voiture et que seules sept victoires sont à mettre au crédit d'une monoplace frappée de ce nombre lors des dix dernières années.

Quoi qu'il en soit, le pilote le plus titré de l'histoire de la Formule 1 va prendre le volant de la nouvelle Mercedes GP début février, pour les premiers essais privés de l'année. Et Schumacher insiste bien sur le fait que ses problèmes de cou se sont envolés.

"Les séquelles de cet accident sont parties depuis longtemps et c'est pour cela que j'étais sûr que le cou ne poserait pas le moindre problème. C'était il y a un an, c'est terminé. Je m'entraîne très prudemment depuis le mois de décembre et je me sens extrêmement frais et en forme."

"Ce fut l'une des raisons pour laquelle je me sentais si bien dans la voiture à Jerez (lors de ses essais au volant une GP2, ndlr). Mais la Formule 1 c'est autre chose, les G sont plus importants, ce n'est pas vraiment comparable," explique-il.

"C'est pour cela que je suis très impatient de faire les essais de février. Ce n'est qu'à ce moment-là que les anciennes sensations seront complètement de retour. Je ne peux plus attendre d'être de retour là-bas."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Ross Brawn , Nico Rosberg
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités