La Scuderia Ferrari aura une livrée spéciale au Mugello

Pour fêter sa 1000e course en Championnat du monde de F1, Ferrari aura une livrée spéciale lors du Grand Prix de Toscane qui se courra ce week-end sur son circuit du Mugello.

La Scuderia Ferrari aura une livrée spéciale au Mugello

Dans une saison difficile, les raisons de célébrer quelque chose sont rares pour la Scuderia. Mais au Mugello, les bolides au cheval cabré disputeront ce qui sera leur 1000e Grand Prix en Championnat du monde de Formule 1. L'occasion d'utiliser une livrée spéciale pour ses deux monoplaces.

Les SF1000 seront en effet parées du rouge, plus sombre, qui avait été utilisé en 1950, à l'occasion des premiers tours de roue de Ferrari en discipline reine, lors du GP de Monaco. D'autres surprises devraient être à prévoir. Une attention d'autant plus symbolique que cette 1000e intervient sur un circuit qui est la propriété de la firme italienne et qui a été ajouté au dernier moment au calendrier dans cette saison perturbée par la pandémie de COVID-19.

Lire aussi :

Il s'agira d'ailleurs de la première course qui pourra accueillir du public puisque 2800 personnes par jour, réparties sur trois tribunes, seront autorisées lors de cet inédit GP de Toscane. Les prix annoncés en début de semaine dernière, et qui avaient fait réagir car jugés particulièrement hauts dans un contexte difficile, ont d'ores et déjà été réduits de moitié par les organisateurs.

Après deux courses très compliquées, l'arrivée au Mugello, tracé où l'appui aérodynamique jouera un plus grand rôle qu'à Spa et Monza, devrait permettre à Ferrari d'être moins en difficulté. Toutefois, en l'état actuel des choses, du travail est à faire à Maranello pour débarquer en terre conquise dans les meilleures conditions possibles.

En effet, le GP d'Italie s'est terminé prématurément pour les deux SF1000. Sebastian Vettel, d'abord, a souffert d'un gros problème de freins dès les premiers tours de course à Monza, l'obligeant à tirer tout droit dans l'échappatoire du premier virage avant d'abandonner. Charles Leclerc, quant à lui, s'est retrouvé dans le top 5 à la faveur des événements de course avant de s'accidenter violemment dans la Parabolique, détruisant sa monoplace et entraînant un drapeau rouge. Reste à savoir si le châssis pourra être réutilisé.

Selon nos informations, Vettel roulait certainement à Monza avec une carrosserie qui avait été changée afin de permettre à celle utilisée en Belgique d'être repeinte aux couleurs de 1950.

Avec Franco Nugnes

partages
commentaires

Voir aussi :

McLaren était "la seconde force" derrière Mercedes au GP d'Italie

Article précédent

McLaren était "la seconde force" derrière Mercedes au GP d'Italie

Article suivant

Gasly chez Red Bull ? "Je pense être prêt mais ne veux pas y penser"

Gasly chez Red Bull ? "Je pense être prêt mais ne veux pas y penser"
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021