Formule 1 Essais de Bahreïn

Vettel arbore un casque aux couleurs de l'Ukraine

Alors que les pilotes ont affiché leur soutien au peuple ukrainien hier, Sebastian Vettel va plus loin en arborant un casque spécial pour les essais hivernaux à Bahreïn.

5

Comme à son habitude, Sebastian Vettel s'est distingué des autres pilotes de par son engagement. Toujours présent pour attirer l'attention des fans sur les sujets politiques qui lui tiennent à cœur, le pilote Aston Martin avait déjà affiché son soutien au peuple ukrainien lors des essais de Barcelone, en février dernier. Alors que le Grand Prix de Russie n'avait pas encore été annulé, l'Allemand avait tout de même dévoilé son intention de boycotter l'épreuve.

La FIA a finalement pris les devants, en annulant le contrat la liant avec la Russie pour cas de "force majeure". De ce fait, le cirque de la Formule 1 ne se rendra pas dans le pays, ni en 2022, ni dans les années à venir. Vettel, président du GPDA (Grand Prix Driver Association, qui représente les pilotes), avait suggéré que les pilotes iraient plus loin.

La première action a eu lieu mercredi, veille des essais hivernaux de Bahreïn. Les pilotes se sont retrouvés sur la grille de départ avec un message "No war", le tout organisé par la GPDA. Des t-shirts spéciaux et un logo avec un tournesol (symbole de l'Ukraine) ont également été portés par les protagonistes présents. Une séance photo a été organisée, autour d'une bannière affichant le message de paix du GPDA, ainsi qu'un drapeau ukrainien. Les pilotes en ont donc profité pour transmettre le message à leur forte audience via les réseaux sociaux.

 
 
 
 

Deux absents étaient à signaler : Pietro Fittipaldi, qui n'est pas titulaire chez Haas ; ainsi que Lewis Hamilton, dont le vol pour Bahreïn a été retardé. Le septuple Champion du monde a tout de même affiché son soutien sur les réseaux sociaux. "Mon cœur est avec le courageux peuple ukrainien qui résiste fermement pour ses valeurs de liberté et de paix", écrivait le Britannique sur son compte Instagram. "Je suis certain que je ne suis pas le seul à ressentir que notre quotidien paraît plus lourd, et parfois trivial, en sachant que cette crise se déroule dans le monde."

Bien que cet événement soit organisé par le GPDA, les pilotes ont reçu l'appui de la FIA. Le président Mohammed Ben Sulayem a exprimé son soutien à cette initiative.

Jeudi matin, dans le paddock du circuit de Sakhir, Sebastian Vettel a présenté un nouveau casque au design spécial. Son habituel drapeau allemand, qui traverse son casque, a été remplacé par celui de l'Ukraine, accompagné du logo "No war" du GPDA ainsi que d'une colombe de la paix. Reste à savoir si le pilote Aston Martin conservera ce design, ou s'il ne l'utilisera qu'aujourd'hui.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Haas a dévoilé la livrée de l'après-Mazepin
Article suivant La F1 n'avait "pas anticipé" le design "extrême" de la Mercedes

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France