Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Les secrets du nouveau nez étroit de la Mercedes W08

Depuis quelques années, les voitures Mercedes de Formule 1 possèdent un design fort innovateur. La W08 marque un pas supplémentaire avec des solutions inédites.

L’arrivée de ce nez étroit dès la cinquième course de la saison démontre l’incroyable niveau de planification de production de l’écurie Mercedes AMG puisqu’il doit subir de nouveaux crash-tests. On note que le nez est plus étroit dans sa partie avant et qu'il devient plus large là où il se fixe au châssis.

Concevoir un nez aussi étroit représente une prouesse technologique, car il doit quand même passer avec succès les crash-tests sans devenant plus lourd pour autant.

Nez étroit de la Mercedes W08, GP d'Espagne

Ce nez plus étroit fonctionne de pair avec une autre solution technique fort innovatrice vue en Espagne, cette jupe (ou dérive horizontale). Nous n’avons jamais rien vu de tel auparavant, du moins, pas une telle structure fixée autour du nez et de ses côtés afin de mieux former les flux d’air qui glissent à cet endroit.

Cette structure est placée à un endroit stratégique de la monoplace, et aide à diriger le vortex Y250 et à limiter les perturbations créées par le sillage des pneus avant par sa seule présence, car sa forme en tunnel procure des effets aérodynamiques indiscutables.

Avant de la Mercedes AMG F1 W08

Il est important de montrer une photo de cette dérive vue de l’arrière, qui démontre pourquoi certains experts ont comparé cette structure à une sorte de mini-diffuseur. On ne peut expliquer pourquoi cette dérive n’est pas située un peu plus près du sol afin de jouer un rôle similaire au diffuseur arrière, mais le vortex qui est ainsi créé est similaire à celui généré à l'arrière de la voiture.

Nez étroit de la Mercedes W08

Il est intéressant de constater la forme latérale de cette dérive. L’air est dirigé vers le centre du nez et au-dessus du bord de fuite de la dérive. Une arête verticale divise les flux d’air et leur donne une direction précise.

L’ailette fixée derrière (illustrée par la flèche rouge), une évolution de la fameuse aile de chauve-souris, guide les flux d’air sous le châssis vers les autres appendices aérodynamiques situés près des pontons. À noter que le capteur de garde au sol a été enlevé afin de mieux faire glisser les flux d’air sous la voiture.

Écope de frein avant de la Mercedes W08

Une autre modification apportée à la W08 touche la petite ailette fixée au prolongement du triangle supérieur de la suspension avant. Un élément simple est apparu lors du premier Grand Prix de la saison en Australie, mais en Espagne, on en a vu apparaître deux.

Un tel changement peut paraître insignifiant, mais démontre sans le moindre doute que Mercedes AMG recherche des gains de performance à des endroits insoupçonnés et entend bien conserver un avantage sur Ferrari.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Type d'article Analyse
Topic Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola