Sécurité renforcée autour des pilotes McLaren au Brésil

Le circuit d’Interlagos est niché au cœur d’une favela et l’accès au circuit ne se fait pas par les routes les plus rassurantes du calendrier

Le circuit d’Interlagos est niché au cœur d’une favela et l’accès au circuit ne se fait pas par les routes les plus rassurantes du calendrier. Cependant, s’il faut modérer les risques courus par le personnel F1 lorsqu’il se rend sur l’enceinte sur circuit, il ne peut être ignoré que celui-ci fait partie des cibles privilégiées des possibles bandits en quête de butin, depuis l’arrivée à l’aéroport jusqu’au départ de la mégalopole de 15 millions d’habitants.

En 2010, Jenson Button avait été pris d’assaut par des hommes armés et est ressorti quelque peu secoué par cette expérience, qui peut arriver plus fréquemment que l’on croit (des enfants étant souvent utilisés comme « mules » pour faire stopper les automobilistes au milieu des routes et marquer les automobiles à voler à la bombe par les hommes armés attendant plus loin).

Cette année, les pilotes McLaren disposent de moyens de sécurité accentués autour d’eux. Une escorte policière ainsi que des véhicules blindés (communs à Sao Paolo) permettent aux pilotes McLaren de se déplacer en sérénité sur leur trajet de 45 minutes jusqu’à l’hôtel.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button
Équipes McLaren
Type d'article Actualités