Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
7 jours

Seidl encourage McLaren à adopter une approche audacieuse

partages
commentaires
Seidl encourage McLaren à adopter une approche audacieuse
Par :
8 juil. 2019 à 15:48

Le nouveau directeur de McLaren, Andreas Seidl, veut que son équipe change d'état d'esprit et se permette de prendre plus de risques, après un bon début de saison qui marque son renouveau.

Andreas Seidl juge que c'est la seule manière pour McLaren de parvenir à combler l'important écart qui la sépare des trois équipes de pointe. Actuellement, l'équipe de Woking pointe en quatrième position du Championnat constructeurs et montre des progrès constants depuis le début de saison.

"Ce qui est le plus important pour moi, c'est de voir un développement continu, et des progrès continus pour l'équipe à l'usine et [en piste]", explique Seidl. "Ce qui est important, c'est que nous prenions notre temps pour nous assurer que nous allons dans les détails sur le plan de la méthode et des outils que nous utilisons pour développer cela."

"Au final, ce sont les fondations nécessaires pour un développement agressif lorsque vous avez un écart comme celui-là. Nous avons besoin de bâtir à nouveau cette confiance dans l'équipe, afin d'être assez courageux pour prendre des décisions risquées ou audacieuses. C'est quelque chose que les équipes qui ont beaucoup d'expérience et de confiance, comme Mercedes, peuvent faire."

Lire aussi :

Lors du Grand Prix de France, McLaren a mis a profit les essais du vendredi pour tester une nouvelle suspension avant, et même si l'équipe perd un peu de temps en piste pour optimiser la suite du week-end, cela l'aide à faire évoluer plus vite sa monoplace, et à combler potentiellement les écarts avec les équipes de pointe.

"Avec le peu d'essais disponibles en Formule 1 de nos jours, ce que nous soutenons tous, nous devons mettre à profit le vendredi pour essayer des choses audacieuses, ce que nous avons fait au Paul Ricard. Nous ne faisons rien de plus pour l'instant [avec ces pièces], c'est un exercice d'ingénierie et d'apprentissage pour les ingénieurs. Nous devons voir maintenant les conclusions de ce test pour les évolutions futures que nous voulons amener sur la monoplace cette année ou l'an prochain."

Retrouver la confiance perdue

Et afin de pouvoir profiter au maximum des capacités de sa voiture, McLaren mise également sur l'opérationnel : "Il est important d'être bons dans des domaines comme les arrêts aux stands ou la stratégie de course, et nous montrons déjà que nous pouvons nous battre avec les grosses équipes, car il est clair que l'écart en performance prendra plus de temps."

En deux ans, McLaren a changé de motoriste et a renouvelé son duo de pilotes, ce qui inclut de ne plus travailler avec Fernando Alonso, qui mettait énormément de pression en interne pour que les résultats arrivent vite. Cette année, grâce aussi aux progrès du moteur Renault, l'équipe affiche un bien meilleur visage, et son nouveau directeur, qui fait partie de ce renouveau, essaie d'insuffler un nouvel état d'esprit pour que l'équipe progresse encore plus vite et comble son retard face aux top teams.

"Après des années aussi compliquées que celle connues par McLaren, on se retrouve fatalement dos au mur. Je pense que tous les changements qui se sont produits lors des cinq dernières années, et le manque de stabilité dans l'équipe, n'aident pas. Je suis quelqu'un qui encourage les gens à prendre des risques et qui les protège quand quelque chose tourne mal."

"Avec la position dans laquelle nous sommes, nous devons prendre des risques. Mais pour faire cela, il faut une certaine confiance au sein de l'équipe, une culture et un esprit qui doivent être instaurés ensemble. Je ne dis pas que c'est une mauvaise chose. J'étais très impressionné quand j'ai commencé ici, par les bons résultats de cette saison, et par la bonne ambiance et la bonne dynamique qui étaient présentes, et c'est important maintenant d'aller dans cette direction."

Andreas Seidl, Team Principal, McLaren, lors de la conférence de presse

Article suivant
Wolff regrette l'habitude de la F1 à s'autocritiquer

Article précédent

Wolff regrette l'habitude de la F1 à s'autocritiquer

Article suivant

Räikkönen : Les pilotes ont des souvenirs biaisés des anciennes F1

Räikkönen : Les pilotes ont des souvenirs biaisés des anciennes F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique
Auteur Emmanuel Touzot