Norris a "franchi une étape" et impressionné Seidl

Le directeur de McLaren, Andreas Seidl, a été impressionné en Autriche par un Lando Norris ayant "franchi une étape" dans sa préparation et dans ses capacités de pilote.

Norris a "franchi une étape" et impressionné Seidl

McLaren a débuté la saison 2020 de la meilleure des manières avec un podium pour Lando Norris. Le Britannique débute sa deuxième saison et s'est qualifié quatrième la veille, avec un résultat d'ensemble qui n'a pas laissé insensible son directeur, Andreas Seidl. Ce dernier juge que son pilote a fait des progrès nets depuis la fin de saison 2019, et pense que l'expérience accumulée l'an dernier lui a permis d'évoluer et de s'affirmer, notamment grâce à une confiance bien plus présente.

"Pour un pilote, il est important de créer cette dynamique car ça lui donne la confiance dont il a besoin pour aller chercher le maximum quand il le faut, en qualifications et en course", explique Seidl. "Lando construisait simplement cela lors de ses débuts l'an dernier. On pouvait voir l'an dernier dans ses départs qu'il était très prudent initialement, et une fois qu'il a eu de la confiance et quelques courses effectuées, il était plus présent. Avec le travail qu'il a fait avec l'équipe durant l'hiver, je pense qu'il a franchi une étape. Je suis très heureux, très heureux de l'équipe, et nous pouvons avoir de bons résultats à l'avenir."

Lire aussi :

Dans le groupe de poursuivants derrière les Mercedes durant toute la course, Norris a profité de la pénalité infligée à Hamilton, mais s'est surtout montré très rapide en toute fin de course pour reprendre environ 1,5 seconde au sextuple Champion du monde dans les deux derniers tours, au prix d'un ballet parfaitement orchestré entre lui au volant et son ingénieur de course, qui lui a indiqué en direct les modes moteurs et déploiements d'énergie à choisir pour gagner le temps nécessaire. Grâce à cette assistance en direct, Norris a terminé à 4,8 secondes de Hamilton, lui permettant de signer son premier podium une fois la pénalité appliquée à son rival.

 

 

"Pendant un moment, on a cru avoir manqué le podium quand Leclerc est passé, mais nous communiquions les écarts à Lando au sujet de Lewis. Puis quand [Hamilton] a eu sa pénalité, Lando était préparé à tirer le maximum de la voiture dans les derniers tours. Le fait que Lando parvienne à faire cela est impressionnant, et si vous regardez le week-end complet, ce qu'a fait Lando est impressionnant."

"Cela montre aussi que, comme nous l'attendions de sa part, il a progressé, a franchi une étape en tant que pilote, ce que l'on attend aussi après une saison en tant que débutant en Formule 1. Il a été très bon pour analyser les situations l'an dernier et voir comment il pouvait être mieux préparé pour entamer la saison suivante. Il a grandi en termes de personnalité et de caractère. J'ai été très impressionné par la manière dont il a abordé cette première course de la saison. Je suis sûr que nous nous amuserons beaucoup avec lui à l'avenir."

Le principal intéressé était ravi de sa performance et de son résultat, mais note que McLaren a encore quelques progrès à effectuer en gestion de course, notamment sur le plan de la dégradation des pneumatiques. Sur ce point-là, Norris estime que McLaren est en retard sur les deux équipes avec lesquelles il s'est battu pour aller finalement décrocher ce podium.

"Le rythme était bon avec la piste libre", déclarait le Britannique juste après l'arrivée. "Les Ferrari étaient plus rapides que nous, les Racing Point étaient plus rapides que nous, surtout en rythme de course. Nous étions très rapides [en qualifications] mais ils étaient plus rapides en rythme de course. Ils ont une voiture meilleure à piloter, un peu plus d'appui et ça les aide avec la dégradation des pneus. C'était très difficile mais je pense que lorsque j'avais la piste claire devant moi, et que je gardais les pneus en bonnes conditions, je pouvais vraiment me reposer dessus et la voiture reprenait vie. Nous avons un peu monté la puissance et j'ai fait de beaux tours."

partages
commentaires
Mateschitz favorable à un retour de Vettel chez Red Bull

Article précédent

Mateschitz favorable à un retour de Vettel chez Red Bull

Article suivant

Grosjean : Le moteur Ferrari "ne pousse pas comme l'an dernier"

Grosjean : Le moteur Ferrari "ne pousse pas comme l'an dernier"
Charger les commentaires
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021