Seidl a demandé une nouvelle soufflerie dès son arrivée chez McLaren

Le nouveau directeur de McLaren en F1, Andreas Seidl, visait le développement d'une nouvelle soufflerie "dès le premier jour" à son nouveau poste.

Seidl a demandé une nouvelle soufflerie dès son arrivée chez McLaren

L'ancien directeur du programme LMP1 de Porsche a rejoint McLaren au début du mois de mai, et la volonté de l'équipe de construire une nouvelle soufflerie a été annoncée moins de deux mois plus tard. McLaren utilise actuellement les infrastructures de Toyota à Cologne, ainsi que sa propre soufflerie. Cette dernière sera retirée pour faire de la place à une nouvelle construction, qui devrait prendre deux ans pour être achevée.

"Ma mission de la part de Zak [Brown, PDG de McLaren F1] et des propriétaires est de travailler aussi vite que possible sur les faiblesses que je remarque dans l'équipe", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Un sujet immédiat a été la soufflerie. C'est un incontournable si vous avez pour objectif d'arriver au sommet. Il faut une soufflerie moderne."

Lire aussi :

Les précédents dirigeants de McLaren ont connu un problème de corrélation avec le dessin de la voiture 2018, entre ce qui se voyait en soufflerie et ce qui était finalement en piste. Cependant, une étape importante a été franchie avec la monoplace 2019. Seidl a déclaré que "plusieurs domaines" devaient être améliorés au sein de l'équipe en termes d'infrastructure, mais a souligné l'importance de la nouvelle soufflerie, qui sera également utilisée dans d'autres branches de l'entreprise McLaren, une autre raison pour laquelle c'est une priorité absolue.

Interrogé sur le fait qu'il s'agissait de la première mesure prise sous sa gouvernance, Seidl poursuit : "C'est un problème que j'ai attaqué dès le premier jour. Je suis très heureux que les propriétaires de l'équipe aient été d'accord et aient approuvé cela. C'est un bon signe envoyé en interne, au sein de l'équipe. C'est une confirmation du fait que les propriétaires de l'équipe sont sérieux au sujet d'un retour au sommet. Et c'est aussi un message clair vers l'extérieur. C'est important, par exemple, quand on cherche à recruter de nouveaux employés. La destination de notre voyage doit être claire."

partages
commentaires
Gasly a-t-il encore sa place chez Red Bull ?
Article précédent

Gasly a-t-il encore sa place chez Red Bull ?

Article suivant

Horner : Verstappen est désormais meilleur que Hamilton

Horner : Verstappen est désormais meilleur que Hamilton
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021