Souvenez-vous !
Dossier

Souvenez-vous !

C'était un 23 avril : Senna et Prost se déchirent, Berger miraculé

Le 23 avril 1989, lors du Grand Prix de Saint-Marin à Imola, épreuve marquée par le terrible accident de Gerhard Berger, Ayrton Senna et Alain Prost ont atteint le point de rupture de leur relation sur fond de pacte de non agression à géométrie variable.

C'était un 23 avril : Senna et Prost se déchirent, Berger miraculé

Au moment de débuter la seconde manche de la saison 1989, Nigel Mansell et Ferrari sont en tête du championnat. Mais c'est bien la McLaren MP4/5, aux mains d'Ayrton Senna et Alain Prost, qui est la monoplace la plus rapide, dans la lignée de la quasi imbattable MP4/4 de 1988. Imola voit d'ailleurs les blancs et rouges monopoliser la première ligne, le Brésilien devant le Français.

Entre les deux hommes, s'est noué un pacte de non agression plutôt clair : le pilote en tête au premier virage après le départ ne doit pas subir d'attaque de son équipier dans le reste du premier tour. Au moment de l'envol, le Brésilien s'extirpe mieux de sa position que le Français et c'est dans cet ordre que les deux hommes bouclent les premiers tours, avant un terrible incident.

Lire aussi :

Gerhard Berger, alors cinquième, sort de piste à l'entame de Tamburello. La Ferrari a foncé droit vers le mur. Le choc est d'une violence inouïe et, pire encore, après s'être enfin immobilisée, l'épave prend feu. Heureusement, il ne faut qu'une quinzaine de secondes aux commissaires pour intervenir avec des extincteurs et une dizaine de plus pour venir totalement à bout des flammes. Cette rapidité d'intervention, couplée à la solidité du châssis de la 640, permettent de sortir Berger, un temps inconscient, avec quelques côtes cassées seulement et des brûlures plus ou moins graves mais limitées.

Le drapeau rouge ayant été brandi et la course stoppée, il faut donc procéder à un second départ. Cette fois, c'est Prost qui prend l'avantage et vire en tête au premier virage. Le double Champion du monde s'attend à ce que le pacte de non agression fasse son office mais Senna l'attaque puis le passe au freinage de la Tosa. Le Brésilien l'emportera de quarante secondes.

Lire aussi :

Le podium se déroule dans une ambiance étrange. Prost est furieux envers ce qu'il considère comme un coup de canif très net dans le pacte mis en place, alors que Senna essaie de justifier son action en expliquant que l'accord ne s'appliquait qu'au tout premier départ. Quoi qu'il en soit, cette course marque la véritable rupture entre les deux hommes qui, à partir de ce moment-là, vont se livrer une guerre sur tous les plans. La saison s'achèvera dans l’acrimonie la plus totale, suite à l'accrochage de Suzuka et la disqualification de Senna. Prost remportera son troisième titre et quittera McLaren.

Utilisez les flèches ci-dessous pour passer d'une photo à l'autre.

Premier départ : Ayrton Senna, McLaren MP4-5, devant Alain Prost, McLaren, Nigel Mansell, Ferrari 640, Riccardo Patrese Wiliams FW12C, Gerhard Berger, Ferrari 640, et le reste du peloton
Premier départ : Ayrton Senna, McLaren MP4-5, devant Alain Prost, McLaren, Nigel Mansell, Ferrari 640, Riccardo Patrese Wiliams FW12C, Gerhard Berger, Ferrari 640, et le reste du peloton
1/23

Photo de: Rainer W. Schlegelmilch

L'accident de Gerhard Berger, Ferrari, sur un écran de TV
L'accident de Gerhard Berger, Ferrari, sur un écran de TV
2/23

Photo de: LAT Images

Les commissaires qui ont sauvé la vie de Gerhard Berger, Ferrari
Les commissaires qui ont sauvé la vie de Gerhard Berger, Ferrari
3/23

Photo de: Sutton Motorsport Images

Alain Prost et Ayrton Senna, McLaren en discussion sur la grille avant le second départ
Alain Prost et Ayrton Senna, McLaren en discussion sur la grille avant le second départ
4/23

Photo de: Rainer W. Schlegelmilch

Deuxième départ : Alain Prost, McLaren MP4-5 Honda, devant Ayrton Senna
Deuxième départ : Alain Prost, McLaren MP4-5 Honda, devant Ayrton Senna
5/23

Photo de: Rainer W. Schlegelmilch

Ayrton Senna, McLaren MP4/5 dévant Alain Prost, McLaren MP4/5
Ayrton Senna, McLaren MP4/5 dévant Alain Prost, McLaren MP4/5
6/23

Photo de: Sutton Motorsport Images

Ayrton Senna, Mclaren MP4/5 devant Alain Prost, Mclaren MP4/5
Ayrton Senna, Mclaren MP4/5 devant Alain Prost, Mclaren MP4/5
7/23

Photo de: LAT Images

Ayrton Senna, McLaren MP4/5
Ayrton Senna, McLaren MP4/5
8/23

Photo de: Rainer W. Schlegelmilch

Premier départ : Ayrton Senna devant Alain Prost, McLaren MP4/5
Premier départ : Ayrton Senna devant Alain Prost, McLaren MP4/5
9/23

Photo de: LAT Images

Ayrton Senna, McLaren MP4/5 dévant Alain Prost, McLaren MP4/5
Ayrton Senna, McLaren MP4/5 dévant Alain Prost, McLaren MP4/5
10/23

Photo de: Sutton Motorsport Images

Fans
Fans
11/23

Photo de: Sutton Motorsport Images

Ayrton Senna, McLaren MP4/5, Alain Prost, McLaren MP4/5
Ayrton Senna, McLaren MP4/5, Alain Prost, McLaren MP4/5
12/23

Photo de: Sutton Motorsport Images

Mauricio Gugelmin, March 881
Mauricio Gugelmin, March 881
13/23

Photo de: LAT Images

Nicola Larini, Osella FA1M
Nicola Larini, Osella FA1M
14/23

Photo de: LAT Images

Ayrton Senna, McLaren MP4/5
Ayrton Senna, McLaren MP4/5
15/23

Photo de: LAT Images

Christian Danner, Rial ARC2 Ford
Christian Danner, Rial ARC2 Ford
16/23

Photo de: LAT Images

Martin Brundle, Brabham BT58
Martin Brundle, Brabham BT58
17/23

Photo de: Sutton Motorsport Images

Alessandro Nannini, Benetton B188
Alessandro Nannini, Benetton B188
18/23

Photo de: Sutton Motorsport Images

Alessandro Nannini, Benetton B188
Alessandro Nannini, Benetton B188
19/23

Photo de: Sutton Motorsport Images

Andreas De Cesaris, Dallara F189
Andreas De Cesaris, Dallara F189
20/23

Photo de: Sutton Motorsport Images

Ayrton Senna, McLaren MP4/5, passe sous le drapeau à damier
Ayrton Senna, McLaren MP4/5, passe sous le drapeau à damier
21/23

Photo de: LAT Images

Podium : le vainqueur Ayrton Senna, McLaren, le second Alain Prost, McLaren, le troisième Alessandro Nannini, Benetton B188
Podium : le vainqueur Ayrton Senna, McLaren, le second Alain Prost, McLaren, le troisième Alessandro Nannini, Benetton B188
22/23

Photo de: LAT Images

Alain Prost, McLaren, discute avec le président de la FIA Jean-Marie Balestre
Alain Prost, McLaren, discute avec le président de la FIA Jean-Marie Balestre
23/23

Photo de: Sutton Motorsport Images

partages
commentaires
Plafond budgétaire : Ferrari menace de "déployer son ADN" hors de la F1
Article précédent

Plafond budgétaire : Ferrari menace de "déployer son ADN" hors de la F1

Article suivant

Sans revenus, l'avenir de Haas sera en danger

Sans revenus, l'avenir de Haas sera en danger
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021